jeudi 6 août 2020
A VOIR

|

17 nouveaux diplômés du Centre des métiers d’art (CMA)

Publié le

Tous les élèves stagiaires de cette année ont réussi avec succès les épreuves du CPMA, donnant ainsi le titre "d’artisan", et du BPMA, donnant le titre de "maître artisan".

Publié le 03/07/2020 à 9:29 - Mise à jour le 03/07/2020 à 9:48
Lecture 3 minutes

Tous les élèves stagiaires de cette année ont réussi avec succès les épreuves du CPMA, donnant ainsi le titre "d’artisan", et du BPMA, donnant le titre de "maître artisan".

La remise des diplômes CPMA, Certificat Polynésien des Métiers d’Art, et BPMA, Brevet Polynésien des Métiers d’Art, a eu lieu, jeudi en fin de journée, à la Présidence. La cérémonie s’est déroulée en présence notamment du président Edouard Fritch, de la ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, de la ministre de l’Education, Christelle Lehartel, et du ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu.

Pour ces deux diplômes, l’enseignement général est assuré par des enseignants des lycées du Diadème et de Faaa, les enseignements professionnels étant quant à eux dispensés par le CMA. Ces titres sont délivrés aux étudiants ayant satisfait aux exigences de qualité qu’imposent ces formations uniques tournées vers l’excellence à travers les métiers d’Art et les arts visuels polynésiens.

Cette année aura été particulièrement compliquée. Les cours et apprentissages ont été perturbés par la crise sanitaire et le dispositif de confinement du Pays, pendant près de deux mois. Le Président a donc souhaité particulièrement féliciter l’équipe pédagogique et la direction du centre, mais également les étudiants, pour leur réactivité et leur détermination à aller au bout des choses, durant cette crise. 

L’année dernière, l’établissement a présenté 21 candidats aux épreuves du CPMA et BPMA. Tous avaient obtenu avec succès leurs diplômes. Les 17 élèves stagiaires de cette année ont tous été salués jeudi soir. Ils ont tous réussi avec succès les épreuves du CPMA, donnant ainsi le titre « d’artisan », et du BPMA, donnant le titre de « maître artisan ». Leurs travaux ont été présentés lors de cette cérémonie à la Présidence.

Le président a tenu particulièrement à féliciter les jeunes des îles, diplômés du CPMA, qui sont de Rikitea, pour 6 d’entre eux, de Rairoa, pour 2 d’entre eux, et de Nuku Hiva pour l’un d’entre eux. Cela démontre qu’il n’y a pas eu de fracture géographique, que la persévérance de ces jeunes a payé, et leur a aussi sans doute permis de se surpasser.

En parallèle, ces mêmes étudiants ont prétendu au titre honorifique du Parau Tuïte Hanahana, reconnaissance ultime du centre pour le travail réalisé. L’année dernière, 18 des 21 candidats ont obtenu cette distinction. Cette année, le président a eu l’occasion de féliciter les 17 lauréats qui ont tous obtenu ce titre honorifique.

Ils ont ainsi été reconnus pour leurs compétences acquises à travers la compréhension du patrimoine polynésien et océanien dans les domaines de la gravure, de la sculpture, de la peinture ou des arts numériques.

Les lauréats seront soit des créateurs d’entreprises, soit travailleront comme artisans dans des entreprises de la place.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Groupe OPT Beach Soccer Tour : victoire des Tiki...

Vendredi soir, se déroulait en direct du centre technique de la Fédération Tahitienne de Football (FTF) à Pirae, la finale du Groupe OPT Beach Soccer Tour, sacrant les Tiki Tama, qui l'ont emporté 10 à 5 face aux Green Warriors.

Sécurité nautique : un week-end en mer sous contrôle

Des opérations de sensibilisation et de contrôle relatives à la sécurité nautique sont organisées ce week-end du 1er et 2 août dans les lagons et au large de Tahiti, Moorea et d’autres îles de Polynésie française.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV