vendredi 12 août 2022
A VOIR

|

14 jeunes policiers adjoints et cadets de la République bientôt sur le terrain

Publié le

6 policiers adjoints et 8 cadets de la République ont été mis à l'honneur ce matin dans la cour du STRF (Service territorial du recrutement et de la formation de la direction territoriale de la police nationale en Polynésie française). Les deux promotions ont achevé leur formation et s'apprêtent à prendre leur poste.

Publié le 22/07/2022 à 16:49 - Mise à jour le 23/07/2022 à 9:05
Lecture 3 minutes

6 policiers adjoints et 8 cadets de la République ont été mis à l'honneur ce matin dans la cour du STRF (Service territorial du recrutement et de la formation de la direction territoriale de la police nationale en Polynésie française). Les deux promotions ont achevé leur formation et s'apprêtent à prendre leur poste.

La cérémonie de fin de scolarité de la 10e promotion des Cadets de la République et de la 7e promotion des Policiers Adjoints en Polynésie française s’est déroulée ce vendredi 22 juillet 2022, sur la place d’armes dans la cour du STRF à Papeete. Un aboutissement pour l’ensemble des formateurs.

“Aujourd’hui, l’ensemble des élèves que vous avez pu voir vont rejoindre le terrain aux côtés des gardiens de la paix en tant que policier adjoint. En revanche, le dispositif des cadets de la république est un dispositif de seconde chance puisqu’on prend des jeunes, dont le niveau scolaire n’est pas forcément très élevé, pour remettre à niveau sur des matières générales”, déclare le commandant Luc Roattino, chef du Service territorial du recrutement et de la formation.

(Crédit Photo : Haut-commissariat de la République en Polynésie française)

Pour cela, le SRTF est assisté par le lycée du Diadème. La formation dure plus longtemps, 12 mois (contre 3 pour les policiers adjoints), pour apporter des connaissances au-delà la police nationale et permettre aux jeunes de rattraper leur niveau scolaire. Au programme également, 7 semaines de stage à la Direction territoriale de la police nationale (DTPN).

Pour ces jeunes et leurs parents, la cérémonie marque un moment de fierté. Ike Mylle, Cadet de la République, se réjouit de ses perspectives : “J’ai toujours voulu être acteur de mon pays, pour lutter contre la grande délinquance, la criminalité ou la drogue. Aujourd’hui j’ai réussi et je suis fier“. Même sentiment pour Tauhere Mou Fouk, policier adjoint qui a “hâte de commencer, voir comment ça se passe sur le terrain. Dans la police, on ne fait pas la même chose tous les jours, on bouge beaucoup“.

Parmi les officiels, la nouvelle directrice de cabinet du Haut-commissaire faisait aujourd’hui sa 1ère sortie. “Dans tout mon parcours j’ai toujours beaucoup porté d’attention à la jeunesse et puis, dans mes fonctions de directrice de cabinet, aux politiques de sécurité et aux hommes et femmes qui agissent pour la sécurité. C’est vraiment un grand plaisir pour moi d’avoir présidée cette cérémonie qui allie les deux”.

Les deux promotions assisteront les Gardiens de la Paix dans leurs missions de voie publique et pourront aussi être chargés de l’accueil du public. Pendant cette période, ils auront la possibilité de passer le concours de Gardien de la Paix qui, en cas de réussite, leur permettra d’accéder au statut d’agent titulaire de la Police Nationale.

En 2022, 70 policiers adjoints polynésiens ont été recrutés au fenua.

PRATIQUE

Si vous souhaitez suivre le parcours de Policier Adjoint, les inscriptions se déroulent du lundi 25 juillet jusqu’au dimanche 7 août, uniquement en ligne ICI

Plus d’informations sur la page facebook de la Police Nationale de la Polynésie française.

La 10e promotion des Cadets de la République :

  1. M. Stanley HAITI (Major de la promotion)
  2. M. Arii-Rau BUTSCHER
  3. M. Bryans FLORENT
  4. M. Kauai MARURAI
  5. M. Ike MYLLE
  6. M. Lenny TEAHAMAI
  7. Mme Ragihei TOKORAGI
  8. M. Kekaimalino TUIHANI

La 7e promotion des Policiers Adjoints en Polynésie française :

  1. M. Tauhiti VAN BASTOLAER (Major de la promotion)
  2. Mme Tauhere MOU FOUK
  3. M. Vairau RAOULX
  4. M. Tehooioiatua TIMAU
  5. M. Tuhiti TIRAO
  6. Mme Rarahu VERNAUDON

infos coronavirus