mardi 20 août 2019
A VOIR

|

115 millions de FCFP pour les sinistrés de la côte Est

Publié le

Publié le 23/11/2016 à 8:18 - Mise à jour le 23/11/2016 à 8:18
Lecture 2 minutes

Face à l’ampleur du sinistre, la Ministre des Outre-mer avait décidé d’activer le Fonds de secours en extrême urgence à hauteur de 12 millions de FCFP, afin de pourvoir aux besoins de première nécessité des familles sinistrées.
 
Cette aide s’est ajoutée à celles apportées par le Pays, les maires des communes touchées (Mahina et Hitia’a O Te Ra) pour reloger, vêtir et nourrir les sinistrés.
 
“Le Fonds de secours pour l’Outre-mer” est destiné à dédommager les particuliers les plus démunis pour compenser la perte de leurs biens mobiliers de première nécessité, non assurés, ainsi que les collectivités afin de leur permettre de rétablir le fonctionnement normal de leurs équipements publics essentiels comme les ponts, les routes, les réseaux d’adduction d’eau potable, la sécurisation des berges des cours d’eau …
 
Ces décisions ont été rendues suite aux propositions émises par la commission locale d’attribution des aides de l’Etat, présidée par le Haut-Commissaire de la République, à laquelle le Pays et les maires des communes sinistrées étaient associés.

Les indemnisations accordées représentent un montant précis de 114,741 millions de FCFP qui seront délégués prochainement aux bénéficiaires :

106,924 millions de FCFP pour la Polynésie française,
2,535 millions de FCFP au profit des particuliers,
3,875 millions de FCFP pour la commune de Hitia’a O Te Ra,
1,406 million de FCFP pour la commune de Mahina.

L’intervention du Fonds de secours a été grandement facilitée par le partenariat étroit qui s’est naturellement établi, dès le début de la crise, entre l’Etat, le Pays et les communes concernées.
 
Le Haut-commissaire de la République se réjouit du montant retenu pour ces indemnisations qui va au-delà des montants qui lui avaient été annoncés; il témoigne de l’engagement des services de l’État au soutien des polynésiens sinistrés, notamment des plus vulnérables.
 

Rédaction Web avec communiqué

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires