jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

100 personnes sur le dernier vol de continuité territoriale

Publié le

500 personnes souhaitant rentrer en Polynésie française ont été contactées pour ce dernier vol. Au final, 100 personnes ont répondu favorablement et sont arrivées hier soir à Tahiti par le neuvième et dernier vol de continuité territoriale affrété par l’État et opéré par la compagnie Air Tahiti Nui, en provenance de Paris CDG, via Vancouver.

Publié le 03/07/2020 à 10:05 - Mise à jour le 03/07/2020 à 11:03
Lecture < 1 min.

500 personnes souhaitant rentrer en Polynésie française ont été contactées pour ce dernier vol. Au final, 100 personnes ont répondu favorablement et sont arrivées hier soir à Tahiti par le neuvième et dernier vol de continuité territoriale affrété par l’État et opéré par la compagnie Air Tahiti Nui, en provenance de Paris CDG, via Vancouver.

Il s’agit principalement des résidents de la Polynésie française, des étudiants, des personnes évasanées ainsi que leurs accompagnateurs qui ont été préalablement testés négatifs au coronavirus, 72 heures avant leur départ.

À leur arrivée sur le territoire, les passagers seront soumis à une période de quarantaine d’une durée de sept jours soit à domicile, soit dans un centre dédié pour les résidents des îles autre que Tahiti et Moorea.

Ce vol de la continuité territoriale a aussi permis de ramener près de 15 tonnes de médicaments et de matériel médical ainsi que des tests et du fret postal, pour un volume global de 120 m3.

Du 7 avril au 2 juillet 2020, l’État a affrété neuf vols de continuité territoriale qui ont été notre seul lien avec la métropole.

Ces vols ont permis d’assurer le transport des médicaments et de traitements médicaux prioritaires, l’approvisionnement nécessaire à la continuité d’activité des services publics et au renforcement en matériel des structures de santé de la Polynésie française.

Près de 2 500 personnes ont voyagé par ces vols, notamment 920 résidents de la Polynésie française bloqués en métropole et près de 1 500 passagers vers la métropole dont 51 patients évasanés.

870 m3 et 105 tonnes de fret ont été acheminés principalement au profit du secteur médical.

infos coronavirus