samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

​La Polynésie représentée à la Conférence internationale sur le changement climatique

Publié le

Publié le 20/10/2014 à 10:00 - Mise à jour le 20/10/2014 à 10:00
Lecture < 1 min.

Heremoana Maamaatuaiahutapu, conseiller technique en charge du suivi des dossiers liés à l’environnement, représentera la Polynésie française, du 22 au 25 octobre, à la Conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique, en Guadeloupe.
 
L’objectif de cette réunion est de mieux intégrer les problématiques environnementales et l’importance naturelle des régions ultra-périphériques (RUP), des Pays et Territoires d’Outre-Mer (PTOM) et de leurs régions géographiques respectives. Les RUP font partie intégrante de l’Union européeene. Les PTOM sont, quant à eux, liés à un Etat membre de l’UE.  Le but est de positionner l’Union Européenne (UE) et ses Etats membres en tant qu’acteurs clés des conventions sur la biodiversité et le changement climatique.
 
Heremoana Maamaatuaiahutapu défendra les spécificités de la Polynésie et se prononcera sur les stratégies et les priorités opérationnelles d’action sur lesquelles les RUP, les PTOM,  les Etats membres  et la Commission Européenne s’engageront à mettre en œuvre, de façon coordonnée, sur la période 2015-2020.
 
Cette réunion rassemblera plus de 200 participants, dont Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.
 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.