jeudi 22 octobre 2020
A VOIR

|

Voiliers d’Outumaoro : le débat se poursuit à l’assemblée

Publié le

Les voiliers d'Outumaoro doivent libérer la zone du Village tahitien. Qu'est-il prévu pour ces 150 plaisanciers ? La représentante Tavini et conseillère municipale de Teva i Uta Valentina Cross s’oppose à leur venue dans la baie de Phaeton. Une zone de mouillage proposée par le gouvernement.

Publié le 07/11/2019 à 16:09 - Mise à jour le 08/11/2019 à 15:41
Lecture 2 minutes

Les voiliers d'Outumaoro doivent libérer la zone du Village tahitien. Qu'est-il prévu pour ces 150 plaisanciers ? La représentante Tavini et conseillère municipale de Teva i Uta Valentina Cross s’oppose à leur venue dans la baie de Phaeton. Une zone de mouillage proposée par le gouvernement.

« Quel est le plan B pour les 150 plaisanciers de Outumaoro ? Pouvez vous nous rassurer que ces voiliers ne viennent pas pulluler dans le lagon de Papeari, Mataiea, ou Atimaono ? », s’inquiète Valentina Cross dans une question orale à l’assemblée de la Polynésie.

150 voiliers devront prochainement libérer la zone en prévision des travaux du Village Tahitien. Lors d’une réunion mardi dernier avec les plaisanciers, le ministre de l’aménagement leur a proposé la baie de Phaeton comme zone de repli.
« Nous comprenons la démarche du gouvernement qui souhaite faire place nette dans le lagon de Punaauia parce qu’il y a un projet qui s’appelle Village tahitien. Le problème c’est que sans concertation aucune avec le conseil municipal de Teva i Uta, les usagers du lagon de Teva i Uta à savoir les pêcheurs ou les associations, eh ben il a désigné le lagon de Papeari comme zone de repli », explique la représentante au micro de Tahiti Nui Télévision. « Nous souhaitons des décisions concertées. Nous avons déjà eu par le passé ce genre de décision concernant les îles flottantes et nous nous sommes levés pour protester », rappelle-t-elle.

« Nous comprenons la démarche du gouvernement qui souhaite faire place nette dans le lagon de Punaauia« 

Valentina Cross, représentante Tavini et conseillère municipale de Teva i Uta

« Je sais qu’il ne peut vous avoir échappé notre volonté de concertation avec les usagers concernés qui s’est traduit de manière concrète par l’organisation d’une réunion publique sur site, au Parc Vairai », a souligné le ministre René Temeharo dans sa réponse à l’assemblée ce jeudi.« Le projet de dispositif portant interdiction de mouillage et de stationnement a été explicité, la réglementation en vigueur et les difficultés liées aux navires abandonnés rappelées, le contexte du projet du village tahitien exposé tout comme les solutions possibles pour les usagers avec notamment la mise en place de dispositifs de mouillages dans la baie de Vaitupa que le Port Autonome de Papeete est chargé de finaliser. »

Valentina Cross veut déposer un projet d’arrêter réglementant les mouillages de Atimaono à Phaeton

En plus du rahui, la conseillère municipale envisage de déposer devant le conseil municipal de Teva i Uta un projet d’arrêté réglementant les mouillages de Atimaono jusqu’à la baie de Phaeton. Mais cela est du ressort du port autonome a rétorqué le ministre de tutelle : « les compétences d’un maire régulent sur les 300 mètres au niveau du lagon, pour le reste on a toujours travaillé en bonne intelligence avec les communes, les associations », déclare le ministre au micro de Tahiti Nui Télévision.

« Il y a une loi de Pays en consultation par la DPAM qui est à l’initiative avec le Port autonome, afin de réguler à l’ensemble des stationnements soit au niveau du Port de Papeete et sur l’ensemble du territoire, car il est important de nos jours, de faire en sorte de préserver nos lagons, de respecter l’environnement, et de faire en sorte de savoir qui vient en Polynésie, qui s’en va et toutes les structures à mettre en place, afin qu’on puisse les accueillir convenablement. C’est aussi la mission qui est prévue dans les textes à venir. »

Cette nouvelle loi de Pays réglementant le mouillage en Polynésie devrait être adoptée au mois d’avril par l’assemblée. Un arrêté suivra et interdira à tous les plaisanciers de jeter l’ancre dans la baie d’Outumaoro.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.