jeudi 4 juin 2020
A VOIR

|

Voiliers d’Outumaoro : le débat se poursuit à l’assemblée

Publié le

Les voiliers d'Outumaoro doivent libérer la zone du Village tahitien. Qu'est-il prévu pour ces 150 plaisanciers ? La représentante Tavini et conseillère municipale de Teva i Uta Valentina Cross s’oppose à leur venue dans la baie de Phaeton. Une zone de mouillage proposée par le gouvernement.

Publié le 07/11/2019 à 16:09 - Mise à jour le 08/11/2019 à 15:41
Lecture 2 minutes

Les voiliers d'Outumaoro doivent libérer la zone du Village tahitien. Qu'est-il prévu pour ces 150 plaisanciers ? La représentante Tavini et conseillère municipale de Teva i Uta Valentina Cross s’oppose à leur venue dans la baie de Phaeton. Une zone de mouillage proposée par le gouvernement.

« Quel est le plan B pour les 150 plaisanciers de Outumaoro ? Pouvez vous nous rassurer que ces voiliers ne viennent pas pulluler dans le lagon de Papeari, Mataiea, ou Atimaono ? », s’inquiète Valentina Cross dans une question orale à l’assemblée de la Polynésie.

150 voiliers devront prochainement libérer la zone en prévision des travaux du Village Tahitien. Lors d’une réunion mardi dernier avec les plaisanciers, le ministre de l’aménagement leur a proposé la baie de Phaeton comme zone de repli.
« Nous comprenons la démarche du gouvernement qui souhaite faire place nette dans le lagon de Punaauia parce qu’il y a un projet qui s’appelle Village tahitien. Le problème c’est que sans concertation aucune avec le conseil municipal de Teva i Uta, les usagers du lagon de Teva i Uta à savoir les pêcheurs ou les associations, eh ben il a désigné le lagon de Papeari comme zone de repli », explique la représentante au micro de Tahiti Nui Télévision. « Nous souhaitons des décisions concertées. Nous avons déjà eu par le passé ce genre de décision concernant les îles flottantes et nous nous sommes levés pour protester », rappelle-t-elle.

« Nous comprenons la démarche du gouvernement qui souhaite faire place nette dans le lagon de Punaauia« 

Valentina Cross, représentante Tavini et conseillère municipale de Teva i Uta

« Je sais qu’il ne peut vous avoir échappé notre volonté de concertation avec les usagers concernés qui s’est traduit de manière concrète par l’organisation d’une réunion publique sur site, au Parc Vairai », a souligné le ministre René Temeharo dans sa réponse à l’assemblée ce jeudi.« Le projet de dispositif portant interdiction de mouillage et de stationnement a été explicité, la réglementation en vigueur et les difficultés liées aux navires abandonnés rappelées, le contexte du projet du village tahitien exposé tout comme les solutions possibles pour les usagers avec notamment la mise en place de dispositifs de mouillages dans la baie de Vaitupa que le Port Autonome de Papeete est chargé de finaliser. »

Valentina Cross veut déposer un projet d’arrêter réglementant les mouillages de Atimaono à Phaeton

En plus du rahui, la conseillère municipale envisage de déposer devant le conseil municipal de Teva i Uta un projet d’arrêté réglementant les mouillages de Atimaono jusqu’à la baie de Phaeton. Mais cela est du ressort du port autonome a rétorqué le ministre de tutelle : « les compétences d’un maire régulent sur les 300 mètres au niveau du lagon, pour le reste on a toujours travaillé en bonne intelligence avec les communes, les associations », déclare le ministre au micro de Tahiti Nui Télévision.

« Il y a une loi de Pays en consultation par la DPAM qui est à l’initiative avec le Port autonome, afin de réguler à l’ensemble des stationnements soit au niveau du Port de Papeete et sur l’ensemble du territoire, car il est important de nos jours, de faire en sorte de préserver nos lagons, de respecter l’environnement, et de faire en sorte de savoir qui vient en Polynésie, qui s’en va et toutes les structures à mettre en place, afin qu’on puisse les accueillir convenablement. C’est aussi la mission qui est prévue dans les textes à venir. »

Cette nouvelle loi de Pays réglementant le mouillage en Polynésie devrait être adoptée au mois d’avril par l’assemblée. Un arrêté suivra et interdira à tous les plaisanciers de jeter l’ancre dans la baie d’Outumaoro.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

« Tout sera différent » après la pandémie, avec un monde...

Le pape François a assisté samedi après-midi à la prière du rosaire dans les jardins du Vatican en présence, pour la première fois depuis près de trois mois, de près d'une centaine de fidèles, le tout retransmis dans le monde entier.

Courses de deux roues à Papeete : le maire...

Les habitants de Papeete sont excédés. Mardi, nos confrères de La Dépêche de Tahiti rapportaient le témoignage d'un résident qui, demandant aux...

Le « avaro », le gâteau au coco du dimanche à...

Direction l'archipel des Tuamotu, à Anaa, afin de découvrir les secrets de préparation du gâteau au coco très prisé des habitants, le "avaro". Ce mets local est dégusté tous les dimanches après le culte.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV