jeudi 24 septembre 2020
A VOIR

|

Visite du centre hospitalier de Polynésie française

Publié le

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a visité ce jeudi matin les installations du centre hospitalier de la Polynésie française où elle a été accueillie par le ministre de la Santé Jacques Raynal, Isabelle Sachet, ministre de la Famille et des solidarités et par Claude Panero, directrice du centre.

Publié le 06/02/2020 à 10:44 - Mise à jour le 06/02/2020 à 11:07
Lecture 3 minutes

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a visité ce jeudi matin les installations du centre hospitalier de la Polynésie française où elle a été accueillie par le ministre de la Santé Jacques Raynal, Isabelle Sachet, ministre de la Famille et des solidarités et par Claude Panero, directrice du centre.

La visite a débuté par une présentation de l’activité et du fonctionnement du centre hospitalier.

La ministre a ensuite pu visiter les futurs locaux des maisons d’accueil des mineurs victimes et des femmes qui ouvrira très prochainement au public. Cette opération est le fruit d’un partenariat entre l’État, le Pays et les associations (centre d’information des droits des femmes et l’association polyvalente d’action socio-judiciaire – APAJ) dont l’objectif est d’offrir un d’accueil et un soutien aux femmes et aux enfants victimes de violences intrafamiliales.

La ministre a également visité le service d’oncologie et notamment les installations dédiées à la radiothérapie.

L’accompagnement du Pays par l’État dans le traitement des cancers et le développement du service oncologie du CHPF répond à un engagement de l’Accord de l’Elysée.

L’État soutient financièrement les investissements du plan cancer polynésien qui vise à réduire la charge des évacuations sanitaires internationales et le poids des dépenses de santé tout en améliorant la qualité et la sécurité des soins des patients.

L’appui de l’État a également permis d’équiper les hôpitaux de Nuku Hiva, d’Uturoa et de Taravao en matériel d’examen et de traitement pour éviter aux patients des îles éloignées de se déplacer jusqu’à Tahiti pour réaliser leurs soins et ainsi réduire les coûts des transports sanitaires inter-îles.

infos coronavirus

Moorea : une reprise touristique plutôt timide, la clientèle locale limite la casse

Depuis le 15 juillet dernier, le pays a réouvert les vols internationaux, une ouverture très attendue du secteur touristique durement touché par le confinement. Et après un peu plus de deux mois d’activité force est de constater que la reprise est plutôt timide du côté de Moorea, c’est la proximité avec Tahiti qui sauve quelque peu les meubles...

Le CHPF a commandé des tablettes connectées pour les patients atteints de Covid-19

Jacques Raynal, ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi matin lors de la séance de la session budgétaire à l'Assemblée de la Polynésie française, que le CHPF avait commandé des tablettes connectées à destination des patients atteints du Covid-19 afin de faciliter le lien numérique avec leurs proches.

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires sociaux le 2 octobre

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Ice : demande de remise en liberté rejetée pour...

L’avocate générale de la cour d’appel s’est opposée à sa remise en liberté estimant qu’il était en mesure de "disparaître sans laisser...

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV