mardi 7 juillet 2020
A VOIR

|

Vidéos – Gaston Flosse ou le Phoenix de la politique

Publié le

Publié le 04/10/2017 à 11:19 - Mise à jour le 04/10/2017 à 11:19
Lecture 2 minutes

« Cela n’a pas toujours été simple. Il y a eu des hauts et des bas, (…) mais la famille Tahoeraa a toujours été présente, même dans les moments les plus difficiles. », déclare-t-il à propos de la longévité de son parti, créé en 1977.

Sa plus grande réussite: « Lorsque le président de la République Jacques Chirac, me nomme Secrétaire d’Etat et que je rentre au gouvernement, avec une feuille de mission difficile à remplir, mais j’ai relevé le défi. »

Sa mission consistait à l’époque à « sillonner le Pacifique pour expliquer la politique de la France en Nouvelle-Calédonie que l’on devait préparer à l’auto détermination. » Plus délicat, « Mon autre mission c’était d’expliquer pourquoi la France avait besoin de l’arme nucléaire en tant qu’arme dissuasive » et « me faire dire qu’il n’y avait aucun danger pour la population. »

Son moment le plus difficile: « Lorsque Edouard Fritch a déposé une plainte contre moi. Etre traduit devant les tribunaux par mon gendre, mon fils spirituel. (…) Ce jour-là, j’ai vraiment pleuré ».

Si au cours de son histoire le parti orange a connu pas mal de défections, depuis les dernières élections législatives il y a eu de nombreux départs, dont deux dernièrement. Pour Gaston Flosse, lapidaire, « Ils veulent être mieux placés (…) »

Déclaré inéligible par la justice, bien qu’il conteste cette décision, à la question de savoir qui prendra la tête pour mener la liste orange aux territoriales, en son absence, l’ex homme fort du Pays botte en touche: « C’est le grand conseil du Tahoeraa qui choisira la tête de liste. »

Si beaucoup de transfuges du parti orange lui  reprochent ses méthodes, l’homme, véritable stakhanoviste n’est pas prêt de changer de fonctionnement. « Je suis très actif, et je veux que nos représentants à l’assemblée le soient également. Ils ont été élus pour servir le peuple. » Reconnaissant que « Cela ne plaît pas toujours », pour lui, « C’est grâce à ce travail-là que le Tahoeraa Huiraatira, même au plus bas de sa vie politique, renait de ses cendres. »

Avertissement à peine voilé à ses adversaires politiques qui risquent encore de se faire des cheveux blancs, car le « vieux lion » n’a pas encore poussé son dernier rugissement.
 

Rédaction web

Le reportage sur les 40 ans du Tahoeraa Huiraatira

Gaston Flosse interrogé par Sophie Guébel

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV