mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Territoriales 2018 : 400 nouveaux électeurs à Mahina depuis le dernier scrutin

Publié le

Publié le 21/04/2018 à 14:33 - Mise à jour le 15/06/2019 à 2:58
Lecture 2 minutes

Elles sont au gymnase de l’AS Venus depuis 5 heures du matin pour préparer l’arrivée des assesseurs puis des votants… Les femmes de service de la mairie de Mahina sont parfaitement rodées à l’exercice. “Dans toutes les élections, avec mon service, le bureau des affaires scolaires, on prépare tous les bureaux de vote : la décoration, le petit-déjeuner ainsi que le déjeuner. On commande 4 paquets de café moulu. On a préparé du poulet rôti, des oeufs brouillés, des viennoiseries… Le petit-déjeuner, c’est l’ensemble du personnel communal, administratif, le personnel dans les écoles, tout bénévole qui paie”, explique Gisèle Taiarui. 

“Le mot d’ordre que nous avons annoncé à tout le monde c’était que le service qu’on peut rendre à notre population en cette période électorale c’est que tout soit parfait, aussi proche du parfait et que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice pour que l’ensemble des opérations électorales se passe convenablement”, assure Damas Teuira, maire de la commune. 

Mahina compte désormais plus de 15 000 administrés. Les électeurs se font aussi plus nombreux : ils sont 11 873 inscrits sur les listes. Un 13e bureau a été installé… “Chaque année, chaque période électorale, nous organisons au sein du conseil municipal, la remise solennelle des cartes avec un discours sur la démocratie, la participation de ces électeurs à leur devoir de citoyen. C’est cette approche qu’on se doit d’expliquer à la jeunesse montante qui entre dans le corps électoral notamment à Mahina.”

Manuarii est l’un de ces jeunes électeurs… Ce premier tour marque aussi son premier vote. “Je voulais faire mon devoir de citoyen. C’est tout. Parce qu’il faut bien à un moment donné faire quelque chose. Mais c’est vrai que ça reste quand même difficile parce qu’il n’y a pas vraiment des arguments très costauds”, estime le jeune homme. 

À 14 heures, plus du tiers des inscrits avait accompli son devoir de citoyen. Il y a 5 ans ils étaient 61% à se déplacer aux urnes.

Laure Philiber

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV