vendredi 18 juin 2021
A VOIR

|

Vidéo – Lana Tetuanui s’exprime sur son entrée à la Commission sur le nucléaire

Publié le

Publié le 25/01/2018 à 14:35 - Mise à jour le 25/01/2018 à 14:35
Lecture 2 minutes

La semaine dernière,  la sénatrice polynésienne Lana Tetuanui a confirmé qu’elle intégrait la commission sur le nucléaire. Gilles Cantal, secrétaire général du haut-commissariat entre 2012 et 2015, les députés polynésiens Nicole Sanquer et Moetai Brotherson ont aussi intégré la commission. 

Au micro de Tahiti Nui Télévision cette semaine, Lana Tetuanui explique que la volonté première des Polynésiens au sein de cette commission est de faire accélérer les choses. « Ça a trop tardé. Ce sont des conflits d’experts qui ont un peu pollué cette loi Morin. Nous aujourd’hui, nous n’allons pas faire les experts. Nous allons prendre tout ce que les associations ici préconisent pour améliorer la loi sur l’indemnisation des victimes des essais. » Lana Tetuanui estime que de grandes avancées ont déjà été menées. « Je fais confiance à tous mes collègues parlementaires, tout bords confondus, pour que nous continuions le travail que nous avons déjà mené. » 

La sénatrice estime que les représentants polynésiens doivent travailler unis au sein de la commission : « Il ne s’agit pas pour nous d’aller travailler pour un parti politique tel ou tel (…) mais il s’agit de la continuité pour tous les Polynésiens, pour que tous ceux qui ont travaillé à Moruroa soient indemnisés. » 

Concernant l’étude génétique, « il faut faire les choses par pallier. Ce sera un travail de longue haleine, qui sera difficile. Il faudra livrer bataille. Il y aura des experts en face de nous. » 

En février 2017, lors de la suppression de la notion de « risque négligeable »   d’irradiation dans la loi Morin, la ministre Ericka Bareigts avait fait préciser par amendement, la création d’une commission. Elle devait être chargée, « un an après la promulgation de la loi,  faire des recommandations pour veiller à ce que l’indemnisation soit réservée aux personnes à la maladie causée par les essais. » 

Rédaction web 

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.