jeudi 22 avril 2021
A VOIR

|

VIDÉO- Edouard Fritch : « C’est un gouvernement qui va courir après les résultats »

Publié le

Publié le 22/05/2018 à 15:02 - Mise à jour le 22/05/2018 à 15:02
Lecture 2 minutes

Edouard Fritch a expliqué en marge de l’annonce de la composition de son gouvernement que le choix avait été « difficile ».
 
« Je souhaitais qu’il y ait de la continuité, donc je voulais des personnes qui soient déjà un peu au courant de ce qui se passe (…) J’ai tous les ingrédients pour que la continuation de l’action du gouvernement soit effective », a-t-il dit.
 

 

Parmi les nouveaux visages : Isabelle Sachet qui hérite du portefeuille de la Famille et des Solidarités, en charge de l’Egalité des chances. Un aboutissement pour cette directrice d’école.
 
« C’est beaucoup d’émotion mais cela ne me fait pas peur. Cela fait des années que je travaille pour les familles », a-t-elle déclaré, « je vais bâtir mon projet pour les cinq années à venir. J’ai commencé à y réfléchir mais je ne peux pas en dire plus pour le moment »
 

René Temeharo fait, lui, son retour au gouvernement en tant que ministre de l’Equipement, en charge des Transports terrestres. Sa mission ? « Donner du travail aux entreprises et une impulsion au niveau des infrastructures qui ont besoin, soit d’être rénovées, soit améliorées ».
 

Du côté de l’opposition, le Tahoera’a a préféré boycotter l’événement. Les élus du Tavini, tel Moetai Brotherson, étaient, eux, présents : « Je pense que c’est un geste appréciable qui a été fait de présenter le gouvernement aux représentants de l’Assemblée ».
 
Si celui-ci s’est félicité de la nomination d’Isabelle Sachet, qu’il « apprécie beaucoup », il a regretté qu’il y ait « deux condamnés dans ce gouvernement ». « C’est juste un constat. C’est dit sans aucune haine », a-t-il conclu.

infos coronavirus