fbpx
mercredi 20 novembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – A l’assemblée, Félix Tokoragi veut «travailler différemment»

Publié le

Publié le 13/05/2018 à 8:44 - Mise à jour le 13/05/2018 à 8:44
Lecture 2 minutes

La campagne des Territoriales a été très mouvementée cette année. On a entendu beaucoup d’accusation. Gaston Flosse a annoncé qu’il porterait plainte contre vous pour avoir proféré des menaces de mort sur une militante Tahoera’a. Vous reconnaissez avoir employé des méthodes agressives pour faire campagne ?

Les personnes qui ont perdu aujourd’hui utilisent la diffamation. Durant deux mois, lorsque nous nous sommes préparés, le Tahoera’a n’a pas cessé d’utiliser le mensonge dans ces élections. Libre à lui d’aller devant le tribunal. Aucunement le maire de Makemo n’a proféré de menaces ou n’a fait de mal à sa population.

Ce n’est pas la première fois qu’on vous reproche un côté autoritaire. On a tous le souvenir de cet habitant de Makemo qui avait été menotté à un poteau de la mairie. Certains tāvana associés réclament la défusion de la commune de Makemo. Reconnaissez-vous ce tempérament autoritaire ? Allez-vous le conservez à l’assemblée ?

Je pense que les informations que vous avez sont erronées. Cette personne qui a été menottée m’a attaqué avec une hache lorsque les agents municipaux étaient en train de nettoyer la commune en vue de recevoir les jeux inter iles. La justice a été saisie, elle va faire son travail.

Quant à mon côté autoritaire, c’est la « niaque » de vouloir travailler. Il y a un an de cela, on a parlé de la défusion. Maintenant, les personnes qui ont prôné la défusion, ce sont ralliées au maire de Makemo pour le bien de la population. Voilà, en effet, le caractère de la personne qui est devant vous. Aujourd’hui, je suis représentant à l’assemblée de la Polynésie française pour défendre les intérêts des Tuamotu-Est et des Gambier, je le resterai avec plus de diplomatie.

Vous serez l’un des plus jeunes à siéger à l’assemblée. Avez-vous l’ambition d’incarner le renouveau en politique ?

Je pense que je suis le benjamin de cette assemblée, j’ai 34 ans, avec James Heaux. Mais l’incarnation de la jeunesse se démontrera par le travail, rien que par le travail. Pendant quatre ans, j’ai démontré la capacité d’un jeune tāvana de pouvoir apporter le maximum à sa commune. Aujourd’hui, on parle d’électrification, on parle de réseau internet, d’énergies renouvelables…

Vous dîtes que ce sera le travail qui fera la différence. Ce sera travailler plus ou travailler différemment ?

Travailler différemment. Nous avons un président qui est à l’écoute de ces élus. On a la possibilité de proposer le développement de nos archipels, par la régénération de la cocoteraie, par le développement de la vanille, par la mise en place de la télémédecine, par l’éducation, qui est au cœur du programme du Tapura Huira’atira….

C’est ce que vous disiez il y a plusieurs années. La population isolée est un peu traitée comme du bétail. C’est quelque chose qu’il faut changer…

Le président nous a entendus. Une convention a été signée pour tirer le câble Natitua dans la zone des Tuamotu. D’ici août, nous allons l’avoir et cela va permettre un développement de nos archipels.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Interaction avec des espèces sauvages : le gouvernement rappelle...

Suite à l’accident survenu jeudi à Moorea, le ministère et la direction de l’Environnement rappellent qu’il est interdit d’interagir avec des espèces...

La délégation Tama Reva en Nouvelle-Zélande

Lors de son déplacement en Nouvelle-Zélande, la délégation Tama Reva partie sur les traces de Tupaia, en a aussi profité pour visiter le pays au long nuage blanc, rencontrer ses habitants, découvrir sa culture et visiter ses sites touristiques…

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X