jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Vaccin anti-covid : des outils pour distinguer le vrai du faux

Publié le

"Il n'y a pas assez de recul sur le vaccin", "nous sommes des cobayes car le vaccin est toujours en phase de test" ou encore "le vaccin à ARN modifie notre ADN" : tels sont quelques-uns des arguments avancés par les anti-vaccin mais aussi par les personnes en proie à des doutes face au vaccin. Mais comment faire pour distinguer le vrai du faux quand on n'est pas médecin ? Eléments de réponse dans cet article.

Publié le 19/08/2021 à 15:12 - Mise à jour le 02/09/2021 à 13:16
Lecture < 1 min.

"Il n'y a pas assez de recul sur le vaccin", "nous sommes des cobayes car le vaccin est toujours en phase de test" ou encore "le vaccin à ARN modifie notre ADN" : tels sont quelques-uns des arguments avancés par les anti-vaccin mais aussi par les personnes en proie à des doutes face au vaccin. Mais comment faire pour distinguer le vrai du faux quand on n'est pas médecin ? Eléments de réponse dans cet article.

Postées par vos connaissances sur les réseaux sociaux, défendues dans l’espace commentaire Facebook des articles de presse ou encore “confirmées” par des sites aux origines douteuses : les fake news sur la vaccination anti-covid se la coulent douce sur la Toile. Des intox véhiculées par des personnes qui diabolisent le vaccin et reprises par celles réticentes à le recevoir.

Des informations souvent dépourvues de vérification préalable auprès de sources fiables. Pour contrer le phénomène, certaines pages Facebook et comptes Instagram tenus par des professionnels de santé ont vu le jour. Ces outils permettent aux internautes peu avertis de bénéficier de réponses éclairées face aux idées reçues sur le vaccin anti-covid.

La page Facebook “To be or not Toubib” par exemple démantèle les fake news une à une, à coups de visuels et d’une pointe d’humour. Gérée par un médecin généraliste, “To be or not Toubib” consacre tout un album aux questions/réponses sur le vaccin, “dans l’optique de mettre à disposition des informations simples avec des sources claires qui permettent aux gens de lire par eux-mêmes les preuves et recommandations”.

Dans un format plus élaboré, avec des graphiques, des jauges, des schémas et des explications détaillées et sourcées, “Hervérifie” séduit les internautes avides d’informations plus poussées.

Vous êtes plutôt actif sur Instagram ? Le compte “thefrenchvirologist” allie contenu audiovisuel, humour et information. C’est Océane Sorel, docteur en virologie, qui en est à l’origine. Un format peut-être plus adapté aux jeunes…

Rédigé par

infos coronavirus