samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Union nationale autour d’Emmanuel Macron

Publié le

Publié le 22/04/2017 à 8:13 - Mise à jour le 22/04/2017 à 8:13
Lecture 2 minutes

Parmi les candidats du premier tour, François Fillon a reconnu sa défaite dimanche soir et immédiatement annoncé qu’il voterait pour Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle, le 7 mai.

Benoit Hamon, lui aussi est clair:  » J’appelle à battre le plus fortement possible le Front national en votant pour Emmanuel Macron, même s’il n’appartient pas à la gauche ».

Pour l’heure, Jean-Luc Mélanchon indique de son coté attendre les résultats définitifs avant de se prononcer.

Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle, s’est abstenu dimanche d’appeler à voter pour Emmanuel Macron au second tour, jugeant que le candidat d’En Marche! n’était « pas un rempart contre le FN ».

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à la présidentielle, a indiqué qu’il annoncerait son choix pour le second tour « en début de semaine » après avoir réuni les instances de son parti.

Quant à Nathalie Arthaud, celle-ci dans un tweet indique « Pour ma part je voterais blanc en rejetant le #FN mais sans croire que Macron est un barrage . Je crois dans l’expression des luttes. / Pour notre part nous ne nous rallierons pas au Front Républicain derrière #Macron / Les travailleurs conscients doivent rejeter le vote pour Marine #LePen

Du coté des politiques, à droite, Alain Juppé (LR), a appelé dimanche soir depuis sa mairie de Bordeaux à voter au second tour pour Emmanuel Macron afin de contrer l’extrême droite de Marine Le Pen. « Sans hésiter, je choisis ce soir d’apporter mon soutien à Emmanuel Macron dans son duel avec l’extrême droite, une extrême droite qui conduirait la France au désastre ».

Le président LR de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand a appelé dimanche à voter pour Emmanuel Macron « sans état d’âme et sans ambiguïté » pour ne pas « jouer avec le feu face aux risques de l’extrême droite » au second tour de l’élection présidentielle.
 

Rédaction Web

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu