lundi 23 septembre 2019
A VOIR

|

Une entente bilatérale entre l’assemblée de la Polynésie et la chambre des représentants de Nouvelle-Zélande

Publié le

Cet accord de partenariat avec l'assemblée de la Polynésie est le premier du genre pour la Chambre des représentants néo-zélandaise qui n’avait jusqu’alors jamais ratifié une telle entente avec un parlement francophone.

Publié le 21/08/2019 à 11:25 - Mise à jour le 21/08/2019 à 11:48
Lecture 2 minutes

Cet accord de partenariat avec l'assemblée de la Polynésie est le premier du genre pour la Chambre des représentants néo-zélandaise qui n’avait jusqu’alors jamais ratifié une telle entente avec un parlement francophone.

Poursuivant ses rencontres en Nouvelle-Zélande, la délégation parlementaire polynésienne menée par Gaston Tong Sang a été reçue mercredi à Wellington par le Président de la Chambre des représentants, Trevor Mallard qui est à l’initiative de ce déplacement officiel.

Cette rencontre, qui s’est déroulée au Parlement de Wellington, a été l’occasion pour le président de l’assemblée de la Polynésie française et pour son homologue néo-zélandais de procéder à la signature d’une entente bilatérale entre les deux institutions confirmant leur désir de renforcer les liens d’amitié et de fraternité tissés autour d’un même peuple et d’une même culture, et marquant leur volonté commune de donner un élan durable à leurs relations.

Trevor Mallard et Gaston Tong Sang (Crédit photo : Assemblée de la Polynésie française)

Cet accord de partenariat revêt un caractère inédit car il est le premier du genre pour la Chambre des représentants néo-zélandaise qui n’avait jusqu’alors jamais ratifié une telle entente avec un parlement francophone.

Comme l’ont indiqué Tong Sang et Mallard, il s’agit là d’un engagement fort, historique et prometteur pour les deux institutions ; une démarche grandement facilitée par les liens culturels, linguistiques, ethniques et fraternels qui unissent les deux peuples depuis plusieurs siècles.

Cette entente, dont l’application concrète ne tardera pas à être mise en place, permettra aux élus et aux fonctionnaires des deux parlements d’échanger sur des sujets communs et de partager leur expérience et savoir-faire en matière législative, institutionnelle et administrative.

(Crédit photo : Assemblée de la Polynésie française)

La signature de cet accord bilatéral s’est tenue en présence de Rodolphe Sambou, chargé d’affaires auprès de l’ambassade de France basée à Wellington et représentant l’État français en Nouvelle-Zélande. Ce dernier s’est réjoui de cette belle avancée institutionnelle pour les deux assemblées qui témoigne de la qualité des relations entre les deux pays.

Au cours de cette réunion, le président Mallard a confirmé au président de l’assemblée et à ses collègues la participation de la Chambre des représentants de Nouvelle-Zélande à la 2ème conférence des parlements des Îles du Pacifique prévue à Taraho’i au mois de septembre prochain, soulignant au passage la pertinence des sujets qui y seront abordés.

À l’issue de cet entretien, les élus Polynésiens ont participé aux travaux de la commission des affaires maori présidée par Rino Torikatene. Ils ont également bénéficié d’une visite guidée de l’édifice parlementaire avant de rencontrer les élus néo-zélandais du groupe d’amitié australien et de la région Pacifique en présence du ministre des Peuples du Pacifique, Aupito William Sio.

Jeudi, la délégation polynésienne conduite par le président de l’assemblée s’entretiendra avec les membres de la commission des affaires étrangères et de la défense du Parlement néo-zélandais avant de repartir sur Auckland où ils iront à la rencontre des malades Polynésiens soignés en Nouvelle Zélande.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et