dimanche 22 septembre 2019
A VOIR

|

Un sommet sur la paix durable dans le Pacifique Sud organisé au Vanuatu

Publié le

Le président de l’assemblée de la Polynésie française, Gaston Tong Sang et ses collègues Philip Schyle et Romilda Tahiata ont participé, lundi au Vanuatu, à un sommet sur la paix durable dans le Pacifique Sud. Le premier événement du genre dans la région.

Publié le 12/08/2019 à 15:01 - Mise à jour le 14/08/2019 à 10:10
Lecture 3 minutes

Le président de l’assemblée de la Polynésie française, Gaston Tong Sang et ses collègues Philip Schyle et Romilda Tahiata ont participé, lundi au Vanuatu, à un sommet sur la paix durable dans le Pacifique Sud. Le premier événement du genre dans la région.

Le président de l’assemblée de la Polynésie, Gaston Tong Sang, ainsi que Philip Schyle, président de la commission des institutions et des relations internationales, et Romilda Tahiata, secrétaire de la commission du tourisme, de l’écologie et de l’aménagement du territoire, sont au Vanuatu depuis dimanche afin de participer, sur invitation du Parlement du Vanuatu, à un sommet sur la paix durable dans le Pacifique Sud et à un séminaire sur la gestion de l’eau dans la région organisés par les autorités locales et l’Assemblée nationale de Corée du Sud avec qui le Vanuatu entretient des relations diplomatiques et institutionnelles.

Ce déplacement officiel s’inscrit dans la droite ligne des dispositions de la convention de partenariat qui lie, depuis septembre 2018, l’assemblée de la Polynésie française au Parlement de la République du Vanuatu.

Le monument dédié à la paix durable dans la région Pacifique. (crédit photo : assemblée de la Polynésie française)

La délégation conduite par le président de l’assemblée a ainsi participé ‪lundi après-midi à la cérémonie de dévoilement d’un monument dédié à la paix durable dans la région Pacifique implanté sur le front de mer de Port-Vila. Elle a également assisté, au Palais des Congrès du Vanuatu, à plusieurs présentations et exposés relatifs à ce sujet.

Cet événement, premier du genre dans la région, vise à célébrer et promouvoir la paix dans le Pacifique Sud et à commémorer la fin de la Seconde guerre mondiale, les nombreuses vies humaines perdues et les innombrables dommages causés par ce conflit qui a impacté l’ensemble de nos pays du Pacifique.

En se réunissant afin d’échanger sur un tel sujet, les dirigeants des îles du Pacifique démontrent qu’ils peuvent avoir un rôle à jouer dans le processus de réconciliation des nations mais aussi que les relations de paix qui lient leurs pays respectifs participent à la prospérité et au développement des nombreux territoires qui peuplent l’immense océan Pacifique.

(crédit photo : assemblée de la Polynésie française)

En marge de cette première journée de mission officielle, les élus de l’assemblée de la Polynésie française ont rencontré, à Port-Vila, la deuxième vice-président de l’Assemblée nationale de la Corée du Sud, Joo Seung-Yong, mais aussi leurs collègues de l’assemblée territoriale de Wallis-et-Futuna, du Congrès de la Nouvelle-Calédonie et de nombreuses autres îles et archipels de la région, tels que Hawaii, les îles Cook, Niue, Tuvalu, Tokelau, Salomon ou encore Fidji.

Ces rencontres ont permis à Gaston Tong Sang de présenter les grandes lignes de la deuxième conférence des parlements des îles du Pacifique qui aura lieu à l’assemblée de la Polynésie française au mois de septembre.

Ce sommet pour la paix durable, qui a été ponctué tout au long de la journée par des messages et des chants de paix, s’est achevé en fin de soirée par une cérémonie spirituelle et religieuse en faveur de la paix dans le monde.

La délégation parlementaire participera mardi à un séminaire consacré à la gestion de l’eau et à l’assainissement des eaux usées dans le Pacifique Sud.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction