jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Tournée gouvernementale sur l’île de Ua Pou

Publié le

Publié le 18/10/2016 à 16:29 - Mise à jour le 18/10/2016 à 16:29
Lecture 2 minutes

La journée a débuté sur le quai avec un accueil traditionnel par le maire Joseph Kaiha et son conseil municipal ainsi que la population et les enfants des écoles.
 
Après l’inauguration du nouveau quai Hooavaka, la délégation s’est déplacée vers l’école de va’a animée par Rataro. Cette école accueille 270 élèves dans le cadre du programme d’accompagnement éducatif « agir va’a 2020 ». Lors du Conseil des ministres de mardi à Nuku Hiva, cette école s’est vue attribuer une subvention de fonctionnement de 2 millions Fcfp. Lors de la visite, le président et la ministre des sports Nicole Sanquer-Fareata ont répondu favorablement pour une participation à la rénovation des locaux de cette école à hauteur de 4 millions Fcfp.
 
La visite s’est poursuivie au collège avec le chantier de rénovation du CETAD (Centre d’éducation aux technologies appropriées au développement). Depuis cette année, le collège accueille des classes post-3ème pour des formations de CAP en bâtiment et en petite et moyenne hôtellerie. La délégation s’est ensuite rendue au centre scolaire primaire pour inaugurer le nouvel internat. Cet internat accueille les enfants en provenance des vallées.
 
En fin de matinée, le maire a fait visiter à la délégation le CET communal et exposé son plan de gestion des déchets grâce aux camions subventionnés par la DDC (Délégation pour le développement des communes), avec également des points d’apport volontaire. Le CET dispose également en contrebas d’une serre pour sécher les boues.
 
En début d’après-midi, une réunion était organisée entre le conseil municipal et le gouvernement. Le maire a ainsi pu exposer les demandes de la commune, notamment en ce qui concerne l’appui du Pays pour la gestion des déchets et l’eau potable. Le président a souligné avec satisfaction le fait que Ua Pou est la commune des Marquises qui investit le plus avec un concours de la DDC de 165 millions Fcfp en 2 ans pour 380 millions Fcfp d’investissement. La délégation a pris ensuite le chemin de l’aéroport, le maire faisant une priorité de rendre cette route carrossable. Le président s’est dit prêt à inscrire les crédits nécessaires sur 2 ans, mais il reste toutefois à lever le problème de l’indemnisation des propriétaires fonciers qui sont sur le tracé.

(Communiqué de presse)

infos coronavirus