Territoriales : la transition écologique vue par Heiura les Verts

Publié le

La transition alimentaire est l’un des axes majeurs du programme de Heiura les Verts pour cette campagne des Territoriales. Pour répondre à la problématique du réchauffement climatique et de l'inflation, Jacky Bryant prône le développement des fa'apu et vise l'autosuffisance alimentaire.

Publié le 24/03/2023 à 11:50 - Mise à jour le 27/12/2023 à 15:44

La transition alimentaire est l’un des axes majeurs du programme de Heiura les Verts pour cette campagne des Territoriales. Pour répondre à la problématique du réchauffement climatique et de l'inflation, Jacky Bryant prône le développement des fa'apu et vise l'autosuffisance alimentaire.

C’est un petit jardin cultivé avec les moyens du bord, sur les hauteurs d’Erima, à Arue. Chez Jacky Bryant, tête de liste du parti écologiste, tout le nécessaire à l’alimentation quotidienne pousse dans un fa’apu. Grace à un système simple de cultures en pleine terre et hors sol, ce potager permet de disposer de fruits et légumes variés tout au long de l’année. Par exemple, les graines de café sont torréfiées puis moulues à domicile.

Un mode de production et de consommation que Heiura les Verts prône depuis longtemps à travers la question de la transition alimentaire. Cette organisation a, en effet, l’avantage de se soustraire à la variation des prix. Le jardin, pour les Bryant, est un moyen d’atteindre un équilibre alimentaire, sans subir l’inflation importée. Il permet par ailleurs de limiter les déplacements au magasin, et donc de réduire son empreinte carbone.

« Chacun doit s’adapter, en fonction de l’espace qu’il a, explique Jacky Bryant. À un autre niveau, la collectivité doit adapter ses moyens financiers et ses structures« . Selon lui, la marche à suivre est claire : « Il faut nous prendre en charge« .

Au-delà de son fa’apu, Heiura les Verts placent la transition énergétique au cœur de leur programme. Ils envisagent de lui consacrer 100 milliards à l’échelle de la mandature, et enclencher des changements en profondeur comme le développement des SWAC et des énergies vertes, pour réduire la dépendance aux énergies fossiles.

Le fa’apu de Jacky Bryant (Crédit Photo : TNTV)

Plus qu’un mode de vie alternatif, Jacky Bryant espère que l’autonomie alimentaire sera adopté dans les comportements quotidiens au fenua : « C’est quelque chose qui doit être pris en considération comme étant un élément essentiel de la qualité de ce que nous mangeons, sa traçabilité, et au final, notre propre santé, assure-t-il. Si ça ce n’est pas une vision de la société… ».

Dernières news