vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Territoriales 2018 : À Pirae, la musique “tolérée” près des bureaux de vote

Publié le

Publié le 21/04/2018 à 13:51 - Mise à jour le 15/06/2019 à 2:58
Lecture 1 min.

Heifara Parker,chef de la sécurité publique de la ville de Pirae.

​A Pirae, un arrêté interdit le stationnement des véhicules et les attroupements sur le trottoir longeant l’école Taaone en période de scrutin électoral. Toute diffusion de musique (toere,…etc.) est également interdite dans la rue Taaone aux abords de l’école. Un arrêté pris pour “garantir l’ordre et la tranquillité publique aux abords des bureaux des élections, mais également pour garantir la neutralité et la liberté de vote, conformément au code électoral.”

Mais comme aux législatives, le tavana a décidé de tolérer un groupe de musique locale. “Le maire a toléré qu’une bringue, sans alcool bien entendu, se tienne dans l’enceinte de l’école. Puisque ce sont nos mamas de tous les quartiers de Pirae, tous partis confondus, qui se rassemblent et se mettent à chanter avec la guitare et tout”, explique Heifara Parker,chef de la sécurité publique de la ville de Pirae. 

Les mamas se réjouissent : “C’est ça qui donne l’ambiance. On vient de demander à président et il a dit oui (…) On va mettre le feu à la baraque !”

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.