lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

« Tentative de sabotage » d’Oscar Temaru selon la présidence

Publié le

Publié le 03/07/2014 à 14:29 - Mise à jour le 03/07/2014 à 14:29
Lecture 2 minutes

Après la manifestation organisée par Oscar Temaru hier à Atimaono, le président a réagi à ses déclarations : « A l’en croire, Monsieur Temaru s’opposerait au projet touristique au motif que cet espace doit être réservé à la population. Tout ceci n’est que mensonge et démagogie. En réalité Monsieur Temaru ne veut pas être dérangé dans ses parties de golf. Il devrait pourtant être content puisqu’il jouira enfin d’un parcours de niveau international ». Selon Gaston Flosse, « sa posture est purement politique, il s’oppose pour le plaisir de s’opposer et pour exister. Pour se justifier, il explique que cet espace doit être réservé à la population. (…) Qu’a-t-il fait pour la population lorsqu’il était président, en situation d’agir ? Rien ! Bien au contraire, cette plage loin d’être rendue accessible à la population a été squattée par des militants de l’UPLD que Monsieur Temaru a fait installer sur place et qui empêchaient tout accès à la population. Il a fallu les déloger sur décision de justice, et ce sont d’ailleurs quelques-uns d’entre eux qui ont manifesté hier à ses côtés. Monsieur Temaru n’a jamais fait nettoyer ni aménager ces espaces pour les rendre accessibles à tous. Durant ses dix années de gouvernance Temaru aucune amélioration ou valorisation des espaces publics n’a été apportée. »

La présidence tient à préciser que la population n’est pas oubliée dans le projet de complexe hôtelier : « En ce qui concerne le projet de Atimaono, une partie de la plage sera aménagée pour la population et réservée aux familles. Les investisseurs qui ont connaissance de cette volonté du p résident l’ont accepté sans réserve. Outre que le complexe apportera des milliers d’emplois, il ne privera pas la population de son accès à la mer. » Pour Gaston Flosse, « Oscar Temaru ne sait plus quoi inventer pour saboter le développement de notre Pays ».

Retrouvez en pièce jointe le communiqué envoyé par la présidence au même sujet le jeudi 3 juillet.
 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...