lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

Te Nati mise sur les abstentionnistes et les reports de voix d’Eric Zemmour pour le second tour

Publié le

Comme en 2017, les électeurs polynésiens se préparent à voter avec le même duel que celui de la métropole, pour le second tour. La candidate du Rassemblement National obtient au fenua près de 20% des suffrages, un score inférieur au scrutin de 2017 puisqu'elle avait récolté 32,5% des voix.

Publié le 10/04/2022 à 15:17 - Mise à jour le 11/04/2022 à 10:30
Lecture 2 minutes

Comme en 2017, les électeurs polynésiens se préparent à voter avec le même duel que celui de la métropole, pour le second tour. La candidate du Rassemblement National obtient au fenua près de 20% des suffrages, un score inférieur au scrutin de 2017 puisqu'elle avait récolté 32,5% des voix.

Avec 19,45% des voix en Polynésie, le Rassemblement National (RN) s’est qualité pour le second tour, face à Emmanuel Macron, le président sortant, largement en tête en Polynésie avec 40,25% des voix. Dans une campagne bousculée par le contexte international, et avec des électeurs éloignés de la métropole, les projets du RN ont certes convaincu au fenua, mais moins qu’en 2017, où Marine Le Pen avait remporté 32,53% des voix. “La crise ukrainienne a empêché le débat, on le voit, les gens sont un peu perdus, ils me disaient ne pas savoir pour qui voter. Les jeunes ne se sont pas déplacés aussi, c’est dramatique…. Tous les bulletins se ressemblent, et il y a 12 bulletins sur le bureau, c’est trop… Certaines personnes vont attendre qu’il y en ait 2. Je pense qu’il y aura plus de monde au deuxième tour” indique Eric Minardi, membre du comité de soutien Marine Le Pen.

Eric Minardi, invité du journal :


Dans l’ensemble des communes, les électeurs ont boudé ce premier tour de la présidentielle. Le taux d’abstention est l’un des plus élevé d’outre-mer : 69,13%. Pour les convaincre à se rendre aux urnes dans 15 jours, Te Nati, le comité de soutien local à Marine Le Pen met en avant le programme de 12 points pour la Polynésie : la création d’un grand ministère de l’outre-mer, la reconnaissance du fait nucléaire ou encore le maintien du statut d’autonomie.

Pour cette nouvelle élection présidentielle, Marine Le Pen récolte l’essentiel de ses voix aux îles du Vent, et dans les Tuamotu, à Puka Puka, elle devance même Emmanuel Macron en remportant 71% des voix (l’ensemble des résultats du premier tour ICI).

Pour le second tour, Te Nati compte sur le report des voix des partisans d’Eric Zemmour dans la course à la présidence, mais aussi sur les abstentionnistes. “Je crois qu’on est plus que satisfait de ce score, mais il faut aller rechercher les électeurs parmi les abstentionnistes, et je remercie Eric Zemmour qui appelle à reporter les voix vers le Te Nati. Il faut souhaiter qu’en Polynésie, ces consignes de votes soient suivies par ceux qui ont voté Eric Zemmour en Polynésie. Marine Le Pen a un programme pour la Polynésie, elle est prête, notamment, à indemniser les victimes, à financer la CPS, et surtout l’université de la mer” a ajouté de son côté Charles Atger, membre du comité de soutien à Marine Le Pen. Mais le report des voix suffira t’il pour dépasser le résultat de 2017 ? Pour rappel, à l’échelle nationale, Marine Le Pen avait obtenu 33,9% des suffrages au second tour contre 66,1% pour Emmanuel Macron.

Parvenue pour la deuxième fois au second tour de la présidentielle, la candidate appelle à l’alternance pour son prochain face à face avec le président sortant.

infos coronavirus