lundi 6 juillet 2020
A VOIR

|

1ère édition du Tavini Event : des formations sur le fait colonial

Publié le

Le tout premier Tavini Event avait lieu aujourd’hui dans salle omnisports de l'école Piafau où une centaine de personnes étaient inscrites. Si tous les participants étaient là pour se former aux bases du parti bleu ciel, l’affaire Radio Tefana était quand même dans les esprits de chacun.

Publié le 07/09/2019 à 16:12 - Mise à jour le 08/09/2019 à 12:06
Lecture 2 minutes

Le tout premier Tavini Event avait lieu aujourd’hui dans salle omnisports de l'école Piafau où une centaine de personnes étaient inscrites. Si tous les participants étaient là pour se former aux bases du parti bleu ciel, l’affaire Radio Tefana était quand même dans les esprits de chacun.

Durant ce premier Tavini Event, le parti bleu ciel a animé plusieurs ateliers de réflexions et d’échanges sur trois thèmes : histoire et fait colonial à Mā’ohi Nui, idéologie du parti et militantisme, choix de société et santé. L’objectif des organisateurs est que la population comprenne mieux l’histoire coloniale du pays et l’idéologie du parti.

« C’est parti d’un séminaire de Taravao où nos militants nous ont fait part de leur besoin. Et donc toute l’organisation du parti aujourd’hui est liée au besoin qu’ils ont exprimé et qu’on tente progressivement de satisfaire. En matière de formation, ils ne sont pas très au fait. On veut qu’ils s’approprient bien l’histoire et le combat du parti. On donne un écliarage de notre histoire (…) C’est le premier événement d’une longue série de rencontres avec nos militants, mais aussi avec toute la population qui serait intéressée pour se réapproprier son histoire, une historie qu’on nous a caché. (…) On veut donner des formations de base liées à l’histoire du Pays et du parti » a expliqué Vanina Crolas, secrétaire du Tavini Huiraatira.

La première édition du Tavini Event qui a pour thème "Du fait colonial au choix de société", a lieu ce samedi, à la…

Posted by TNTV Tahiti Nui Télévision on Saturday, September 7, 2019

« Au collège, on nous racontait pas l’histoire, on nous donnait des dates, comme la Guerre Mondiale de 1945 etc. Aujourd’hui, on a des dates précises, suivant les droits de vote, l’histoire de Pouvana’a, que c’était le premier homme qui a pu courir aux élections législatives, et c’est que maintenant nous sommes devenus Français et on a eu le droit de vote » a confié Kimberlee Tereino, jeune militante du Tavini. Les participants avaient une heure pour tourner dans les ateliers.

Le Tavini Event se déplacera sur Moorea au mois d’octobre. Le délibéré du procès Radio Tefana, lui aura lieu mardi matin au tribunal. Et ces participants se sont montrés déterminés à soutenir Oscar Temaru : « C’est vraiment un exemple de fait colonial pour nous. Lorsqu’on voit l’histoire depuis que le Pays a été réinscrit sur la liste des pays à décoloniser, on voit bien que l’état fait tout pour que notre président se taise à jamais. (…) Son combat ne peut pas s’arrêter maintenant. Et nous devons reprendre le combat avec lui, avec tous nos anciens. Et les jeunes aussi doivent reprendre ce combat. Cela ne peut pas s’arrêter là, sinon l’État aura gain de cause » a déclaré Vanina.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le groupe Air France va supprimer 7 580 postes d’ici...

La direction du groupe Air France a annoncé vendredi vouloir supprimer 7 580 postes dans la compagnie Air France et la filiale régionale Hop! d'ici fin 2022 pour "faire face à la crise du Covid-19 qui frappe durement le groupe".

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV