mercredi 23 juin 2021
A VOIR

|

Tau Hoturau ou une “nouvelle ère” politique

Publié le

Publié le 22/10/2016 à 12:19 - Mise à jour le 22/10/2016 à 12:19
Lecture 2 minutes

Selon nos confrères de Tahiti-infos, Tau Hoturau envisage de porter un message de probité, de moralisation de la vie publique et de renouvellement de la classe politique pour les législatives de juin 2017 et les territoriales de mai 2018. Le parti défend aussi l’organisation d’un référendum d’autodétermination dans 15 ans.

Tau Hoturau par la voix de son leader Tauhiti Nena, a annoncé qu’il entrerait en campagne dès les prochains jours et qu’il participerait aux législatives de juin 2017. Les trois candidats de Tau Hoturau seront désignés officiellement fin novembre.

A  ce sujet, Tahauti Nena, interrogé par Jean-Pierre Viatge, indique “Nous avons sélectionné trois candidats au sein de Tau Horurau, Moeava Grand, Taputu Faana et moi-même.”

Concernant son positionnement sur l’échiquier politique, “Nous sommes dans la logique du renouveau. Je pense que le discours sur l’indépendance ou l’autonomie tient de l’hypocrisie totale. Nous devons aujourd’hui travailler tous ensemble au développement de ce pays. mais nous souhaitons qu’il y ait un référendum dans 15 ans afin de consulter la population pour savoir si elle est favorable à l’indépendance ou si elle souhaite être autonome.”

Pour sa part, le chef de file de Tau Hoturau se dit convaincu “que l’on peut devenir indépendant.”, persuadé “qu’avec les ressources que nous avons, le peuple que nous avons, travailleur et beau, nous sommes capables de développer ce pays.” Quant à marcher sur les plates bandes de l’UPLD, “Non, il n’y a aucune concurrence”.
 

Rédaction Web

Le bureau politique de Tau Hoturau

Le discours de Tauhiti Nena

infos coronavirus