samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Statut des artistes : les consultations continuent

Publié le

Publié le 24/08/2014 à 14:02 - Mise à jour le 24/08/2014 à 14:02
Lecture 2 minutes

Le ministre de la Culture, Geffry Salmon a lancé au début du mois d’août 2014 un processus de consultation avec les artistes de Polynésie française dans le but d’aborder les problèmes que rencontrent les professions artistiques et d’élaborer ensemble un statut. Dans ce cadre, plusieurs tables rondes ont été organisées autour de trois thèmes principaux :
– La reconnaissance du statut de l’artiste et la place de la création artistique.
– L’émergence d’une économie de la culture.
– La protection du patrimoine culturel immatériel.

Pour le ministère il est question d’encadrer des professions variées mais aussi d’encourager les métiers de la culture et de suggérer des mesures pour préserver le patrimoine culturel immatériel polynésien.
 
Le ministère continue à rencontrer les artistes toute cette semaine par secteur :
– Danses contemporaines : 25 août
– Arts du numérique : 26 août
– Théâtre : 26 août
– Musique contemporaine : 27 août
– Secteur scientifique : 28 août
– Arts plastiques : 29 août
– Musique traditionnelle : 29 août.

Pour dresser le bilan de ces rencontres, les artistes se revoient le mardi 30 septembre et aborderont notamment les thèmes suivants : Savoirs et savoir-faire polynésiens (artisanat, savoirs de la vie quotidienne, savoirs anciens, patrimoine culturel immatériel…).
Retrouvez les informations sur ce projet Honorahu’a en ligne.

Le résumé du projet est en pièce jointe.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.