jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Soutiens à Macron : Minardi appelle les élus à modifier leur promesse de parrainage

Publié le

L'élection présidentielle aura lieu en avril prochain. Après la promesse de parrainage de 59 élus polynésiens au Président sortant, le représentant du Rassemblement national en Polynésie rappelle que les maires et tous les élus "peuvent encore jusqu’au moment de l’ouverture officielle des parrainages décider de soutenir Marine".

Publié le 25/11/2021 à 13:02 - Mise à jour le 28/11/2021 à 13:17
Lecture < 1 min.

L'élection présidentielle aura lieu en avril prochain. Après la promesse de parrainage de 59 élus polynésiens au Président sortant, le représentant du Rassemblement national en Polynésie rappelle que les maires et tous les élus "peuvent encore jusqu’au moment de l’ouverture officielle des parrainages décider de soutenir Marine".

59 élus Polynésiens soutiennent un nouveau mandat d’Emmanuel Macron. Ils sont les signataires d’une tribune publiée dans le Journal du Dimanche la semaine dernière.
Dans un communiqué, Eric Minardi, président de Te Nati Rassemblement national polynésien, a tenu à rappeler à Edouard Fritch “que seulement 50 parrainages sont autorisés par candidat et par région. Cette méthode anti républicaines ne servant qu’a dissuadé les Tavana d’apporter leurs soutiens à Marine Le Pen.” 

Lire aussi : 59 élus polynésiens signent pour un nouveau mandat d’Emmanuel Macron

“Parrainer E. Macron c’est soutenir l’absence d’indemnisation effective des Polynésiens victimes jusque dans leurs chairs des essais nucléaires, c’est cautionner l’absence d’action concrète du Président E. FRITCH en faveur de l’emploi des jeunes qui sont pour beaucoup d’entre eux contraints de partir travailler ailleurs ou de s’engager dans les forces armées, car rien n’est prévu pour eux dans leur propre pays”, estime Eric Minardi.

“Les signatures données par ces 59 élus correspondent à des promesses de parrainage et non à des parrainages fermes, car cette possibilité n’est pas encore ouverte aux élus, souligne-t-il par ailleurs.  Il faudra attendre l’ouverture officielle de ces parrainages (10 semaines avant l’élection) pour qu’ils puissent être officiellement déposés selon une procédure encadrée par la loi.

En conséquence, les maires et tous les élus qui les ont signés ne sont pas liés à cette promesse et peuvent encore jusqu’au moment de l’ouverture officielle des parrainages décider de soutenir Marine.”

infos coronavirus