jeudi 11 août 2022
A VOIR

|

Signature de l’Accord Etat-Pays pour le développement de la Polynésie française

Publié le

Publié le 16/03/2017 à 13:31 - Mise à jour le 16/03/2017 à 13:31
Lecture 2 minutes

Des discours et des signatures. Il ne restait qu’une semaine avant la mise en réserve du chef de l’Etat pour cause de période électorale. Alors François Hollande a tenu néanmoins à signer sa promesse. Qui devra être réaliser par d’autre.
 
“il ne s’agit pas d’un contrat de projet, ni d’un contrat de développement, il s’agit d’un cadre politique qui permet d’agir ensemble et de mettre la Polynésie pleinement dans la République.” Ainsi s’exprimait François Hollande, ce vendredi matin, lors de la signature de cet accord qui sera validé ou pas par son successeur. “Nous verrons bien qui l’appliquera, et c’est vous qui en déciderez” a t-il déclaré s’adressant au public.
 
Côté polynésien, on se satisfait de cette signature, qui marque les bonnes relations retrouvées avec l’Etat français. Comme le confirme Edouard Fritch. “Je suis heureux de ce qui se passe, car effectivement, avec l’Etat, les choses se compliquaient d’années en années, et là, je dois reconnaitre que le président Hollande a tout fait depuis trois ou quatre ans pour que les relations soient sereines et bonnes entre le Pays et l’Etat.”
 
 
Une fois le texte approuvé par l’assemblée de Polynésie, et le Conseil Economique et Social de Polynésie, il faudra néanmoins reprendre les discussions avec un nouveau gouvernement. “On va faire en sorte que ce contrat avec l’Etat français soit réel et que ce qui a été exprimé dedans, devienne quelque chose de réel dans son application.” précise Winiki Sage, président du CESC.
 
Le texte va donc retourner au fenua avec la délégation. Ce sera à elle de le ressortir très vite, après les élections.
 
 

Rédaction Web avec Eric Dupuy

Le discours d’Edouard Fritch, président de la Polynésie française

infos coronavirus