samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Procurations à Papeete : Tauhiti Nena aussi compte déposer plainte

Publié le

Étonné de la plainte au pénal déposée à son encontre, vendredi par le tavana de Papeete Michel Buillard, Tauhiti Nena pense également déposer plainte concernant toutes les procurations faites par la DSP.

Publié le 11/07/2020 à 12:47 - Mise à jour le 11/07/2020 à 12:48
Lecture < 1 min.

Étonné de la plainte au pénal déposée à son encontre, vendredi par le tavana de Papeete Michel Buillard, Tauhiti Nena pense également déposer plainte concernant toutes les procurations faites par la DSP.

Nouvelle épisode dans l’affaire des procurations au second tour des élections municipales.

Concernant la plainte au pénal déposée vendredi par le maire de Papeete, Michel Buillard, contre Tauhiti Nena, certains de ses colistiers, mais aussi deux agents de la DSP, le candidat à qui il manquait une centaine de voix pour ravir Papeete se dit étonné. « Je pense qu’il vient d’être élu, donc c’est étonnant qu’il dépose plainte contre plus de 200 procurations me concernant. Ce que je peux dire c’est qu’il a le même avocat que M. Philip Schyle d’une part. Deuxième chose, c’est qu’il me manquait une centaine de voix pour être élu, donc s’il y a un souci avec 200 procurations, il faudrait certainement annuler les élections de Papeete. »

Tauhiti Nena confie également son intention de « déposer plainte concernant toutes les procurations qui ont été faites par la DSP. Il y a plusieurs milliers de procurations qui ont été faites par la DSP. S’il y a un souci, à ce moment-là il faudrait annuler toutes les procurations faites par la DSP, aussi bien à Papeete, qu’à Arue, qu’à Rurutu, que dans toutes les communes de la Polynésie du deuxième tour, et qu’on revienne tous pour un troisième tour. »

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.