dimanche 25 septembre 2022
A VOIR

|

Présidentielle 2022 – Dernière ligne droite pour Heiura les Verts

Publié le

Dernière semaine décisive pour les candidats à la présidentielle, mais aussi pour leurs soutiens au fenua. Jacky Bryant, de Heiura les Verts est le soutien de Yannick Jadot, le candidat d’Europe Écologie les Verts. Au cœur de son programme : l’énergie thermique des mers, les panneaux solaires ou encore l’autosuffisance énergétique.

Publié le 06/04/2022 à 12:45 - Mise à jour le 07/04/2022 à 9:52
Lecture < 1 min.

Dernière semaine décisive pour les candidats à la présidentielle, mais aussi pour leurs soutiens au fenua. Jacky Bryant, de Heiura les Verts est le soutien de Yannick Jadot, le candidat d’Europe Écologie les Verts. Au cœur de son programme : l’énergie thermique des mers, les panneaux solaires ou encore l’autosuffisance énergétique.


Fervent défenseur de l’environnement, avec son parti Heiura les Verts, Jacky Bryant est le porte-parole au fenua du candidat d’Europe Écologie les Verts. Il pointe surtout du doigt la dépendance aux énergies fossiles de la Polynésie : “Les cuves qui sont là (à Fare Ute, NDLR) représentent notre autonomie. La lecture négative c’est de dire que la précarité énergétique de la Polynésie est portée par ces cuves qui ne sont pas très nombreuses. On sait qu’aujourd’hui le risque d’avoir un coût pour plein de raisons : pandémie, guerre… pour la Polynésie est encore plus important que pour un autre pays. Dans cette zone économique de la Polynésie, on a le bruit des thoniers, on a le bruit des camions, on a le bruit de l’usine à côté. Toute cette activité fonctionne avec une production électrique”.  

Pour Jacky Bryant, il faut pallier ce problème de dépendance fragilisée encore plus par le contexte actuel avec un objectif : miser sur l’énergie thermiques des mers : “la sortie de cette logique économique liée au fossile ne peut plus continuer, c’est pour cela que dans un premier temps, l’énergie thermique des mers est fondamentale pour la production de l’électricité, et dans un deuxième temps, c’est la production de l’hydrogène à partir de l’énergie thermique des mers, ce qui va maintenir un coût très bas de l’hydrogène”.

Une transition énergétique urgente avec un développement de l’énergie thermique des mers prévu sur dix ans selon le programme de Yannick Jadot qui garantit également l’autonomie alimentaire en Outre-mer.

infos coronavirus