lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Premiers pas à Paris en tant que sénateur pour Teva Rohfritsch

Publié le

Fraîchement élus Lana Tetuanui et Teva Rohfritsch sont actuellement à Paris, au Sénat. Si Lana Tetuanui est une habituée de l'institution, Teva Rohfritsch y fait ses premiers pas comme sénateur.

Publié le 02/10/2020 à 10:28 - Mise à jour le 02/10/2020 à 10:30
Lecture < 1 min.

Fraîchement élus Lana Tetuanui et Teva Rohfritsch sont actuellement à Paris, au Sénat. Si Lana Tetuanui est une habituée de l'institution, Teva Rohfritsch y fait ses premiers pas comme sénateur.

Elu le 27 septembre dernier avec Lana Tetuanui, Teva Rohfritsch a fait ses premiers pas en tant que sénateur à Paris. « Il y a un très bon accueil des autres sénateurs quel que soit leur groupe et leur région. Il y a le tutoiement facile, une accessibilité de tout le monde et un accueil des nouveaux bien sûr. Je trouve que l’ambiance est plutôt bonne. Après j’imagine qu’au moment des débats, les clivages politiques renaîtront. Mais enfin on dit aussi qu’au Sénat on fait beaucoup moins de politique politicienne. C’est tout de même la Chambre haute et celle qui représente les collectivités territoriales donc je pense que ça va bien se passer. »

Concernant le choix du groupe qu’ils intégreront, Teva Rohfritsch déclarait avant son départ, sur notre plateau, que les sénateurs souhaitaient « venir en soutien de la majorité présidentielle. Plusieurs groupes composent cette majorité présidentielle. Il faudra qu’on fasse un choix qui soit le meilleur pour la Polynésie française.« 

« Durant les 6 ans que nous venons de passer, nous avons toujours eu notre liberté de vote. Nous ne sommes pas adhérents à n’importe quel groupe ici, nous sommes juste apparentés parce que j’estime que nous avons notre parti politique, explique aujourd’hui Lana Tetuanui. Il y a un contexte aujourd’hui. Si nous voulons que nos dossiers soient portés par une majorité, la majorité ici est de droite. Les discussions sont en cours. Nous officialiserons notre décision. »

Les sénateurs devraient donner le nom du groupe dans lequel ils souhaitent siéger, au plus tard lundi.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.