vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Pour Juppé, Flosse a “contribué à l’instabilité qui a affaibli la Polynésie”

Publié le

Publié le 23/07/2016 à 14:01 - Mise à jour le 23/07/2016 à 14:01
Lecture 2 minutes

Le candidat à la primaire de la Droite, Alain Juppé, est arrivé dimanche soir sur le territoire Polynésien pour une visite de quatre jours. Un séjour au cours duquel il rencontrera la population de la Presqu’île, de Raiatea et de Punaauia, certaines associations polynésiennes (droit des femmes et nucléaire) mais aussi et surtout les élus Polynésiens. Enfin, certains seulement.

En effet, l’actuel maire de Bordeaux ne tient pas à s’entretenir avec l’ex président du Pays Gaston Flosse ni avec les membres de Tahoeraa Huiraatira. Dans une interview accordée dimanche à Tahiti Nui Télévision, il explique “Ses initiatives ont contribué à l’instabilité qui a affaibli la Polynésie. Par ailleurs il a ses démêlés judiciaires, donc je pense qu’il eut été de bon sens qu’il prenne un peu de recul, qu’il se mette un peu en marge de la vie politique active. C’est la raison pour laquelle je ne m’appuierai pas à l’avenir sur lui pour mon action politique en Polynésie” indique t-il, avant de préciser “Sans sous-estimer le rôle qu’il a joué et le lien qu’il conserve avec une très grande partie des Polynésiens.”

Pourtant le Tahoeraa Huiraatira avait été le premier parti de Polynésie à exprimer son soutien au candidat à la primaire de la Droite. Si Teura Iriti déclarait, mardi, au micro de Tahiti Nui Télévision, qu’elle regrettait que le Tahoeraa ne soit pas associé à la visite du maire de Bordeaux au fenua. Son parti a finalement annoncé en milieu de semaine  “ne pas participer aux primaires des Républicains“. Une position prise par le conseil politique du parti. 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER