lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Portrait de la benjamine du gouvernement

Publié le

Publié le 16/09/2014 à 5:00 - Mise à jour le 16/09/2014 à 5:00
Lecture < 1 min.

Nicole Sanquer est la plus jeune du gouvernement d’Édouard Fritch. Âgée de 42 ans, la représentante Tahoeraa est dans le sillage de son père Nicolas Sanquer et n’a pas froid aux yeux. Pour elle, le ministère de l’Éducation est un nouveau challenge qu’elle s’apprête à relever, en plus de son mandat de conseillère municipale à Mahina.
A peine sa nomination annoncée ce mardi 16 septembre, elle préparait son déménagement de son bureau de représentante à l’assemblée de la Polynésie française. Elle n’a appris sa nomination qu’hier et a répondu oui sans hésiter.
L’éducation serait elle l’apanage de la famille Sanquer. Sa mère est institutrice à la retraite et son père Nicolas était déjà instituteur avant d’être ministre de l’éducation il y a douze ans dans l’ancien gouvernement de Gaston Flosse. Aujourd’hui sa faille reprend la main, un ministère désormais dissocié de celui de la Jeunesse et des sports.
Son parcours politique n’a pourtant commencé il n’y a qu’un an un mai 2013. Elle était alors seconde de liste du parti orange lors des élections territoriales, ce qui lui a permis d’être élue représentante à l’assemblée où elle présidait jusqu’alors la commission de l’éducation, de la jeunesse et des sports.

Retrouvez le détail des portefeuilles des nouveaux ministres en pièce jointe.
 
 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...