A VOIR

|

Pollution sonore : Te Ora Hau interpelle les candidats aux législatives

Publié le

L'association qui se bat contre les nuisances sonores en Polynésie, espère un soutien des députés dans son combat.

Publié le 18/05/2022 à 11:41 - Mise à jour le 18/05/2022 à 11:58
Lecture < 1 min.

L'association qui se bat contre les nuisances sonores en Polynésie, espère un soutien des députés dans son combat.

“Vous allez peut-être bientôt participer à l’instauration de nouvelles lois pour les Français. Vous ne devrez pas pour autant oublier que votre rôle sera aussi de veiller à l’application des lois existantes”, prévient l’association Te Ora Hau qui oeuvre contre les nuisances sonores.

“Des règles existent, à travers des arrêtés municipaux, une « loi du Pays » qui a instauré le « Code de l’Environnement », mais force est de constater que les forces de l’ordre ont toutes les peines du monde à faire respecter cette réglementation, et à faire appliquer les sanctions prévues par le Code pénal, très souvent par manque d’instructions précises des élus, faute de volonté politique”, relève l’association qui espère un soutien des futurs députés polynésiens dans son combat.

L’association présidée par Roland Garrigou alerte sur les effets de ces nuisances sur la santé de la population parlant même de “dépressions dues à des agressions sonores” et de bagarres consécutives à des nuisances sonores.

Le premier tour des législatives aura lieu le 4 juin en Polynésie.