samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Papara aura un nouveau maire jeudi

Publié le

Papara devra élire jeudi un nouveau maire pour diriger la commune jusqu'aux élections municipales qui se tiendront en mars... Une élection obligatoire qui fait suite à la décision du Conseil d'Etat de valider l’inéligibilité du tavana Putai Taae.

Publié le 06/01/2020 à 17:36 - Mise à jour le 06/01/2020 à 17:37
Lecture < 1 min.

Papara devra élire jeudi un nouveau maire pour diriger la commune jusqu'aux élections municipales qui se tiendront en mars... Une élection obligatoire qui fait suite à la décision du Conseil d'Etat de valider l’inéligibilité du tavana Putai Taae.

C’est une élection dont la commune de Papara aurait peut-être pu se passer. Jeudi, elle élira son nouveau maire pour deux mois, puisqu’elle devra recommencer la procédure les 15 et 22 mars prochains lors des élections municipales…

Mais ceci n’est pas un choix. « Nous avons reçu une notification de la subdivision le 26 décembre, qui nous donnait 15 jours pour élire le nouveau maire, explique Béatrice Peyrissaguet, le maire de Papara par intérim. Cela découle de la décision du Conseil d’Etat, qui a validé l’inéligibilité de M. Putai Taae. » Ce dernier a été condamné à deux ans d’inéligibilité pour abus de confiance dans l’affaire de l’association Taatira Ia Ora Papara.

Pour le maire par intérim, « ça va faire du chamboulement pour rien… Je pense qu’il aurait été plus simple de maintenir tel quel jusqu’aux prochaines élections. Papara a besoin d’une stabilité, et là ça va faire beaucoup de mouvement, que ce soit pour la commune ou les agents de la commune. C’est beaucoup de travail pour préparer cette élection, surtout si un nouveau maire est élu, cela voudra dire en conséquence l’élection d’adjoints et des délégations à mettre en place. Tout ça prend du temps sur le travail qu’ils doivent déjà fournir. Il y a des dossiers quand même urgents qui doivent être traités, donc ça va prendre du temps là-dessus. Ça va perturber énormément les services. »

Le conseil municipal se réunira donc ce jeudi pour élire celui ou celle qui va terminer la mandature. Et pour le moment, seule Béatrice Peyrissaguet est candidate, « pour pouvoir poursuivre le travail qui a été mis en place », confie-t-elle. Mais d’autres pourront se présenter le jour même.

infos coronavirus