mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

Oscar Temaru ou les chemins de traverse pour accéder à l’indépendance

Publié le

Publié le 20/02/2017 à 13:42 - Mise à jour le 20/02/2017 à 13:42
Lecture 2 minutes

Selon Vaea Devatine, Oscar Temaru disposerait à ce jour, “de plus de 1000 signatures de 20 départements, soit mieux que d’autres candidats dans la course à la présidentielle.” et de rappeler que le leader indépendantiste,” ne souhaite pas être élu Président de la République française mais utiliser l’élection dans un but politique bien précis : l’auto-proclamation d’un Etat souverain en lieu et place de l’actuelle Polynésie française”. 

Quant à être un leader indépendantiste et se présenter à l’élection pour la plus haute fonction du pouvoir exécutif de la République française, n’y a t-il pas là un paradoxe s’interroge Vaea Devatine. ” Réponse de l’intéressé: “Comment faire autrement pour pouvoir poser cette question à notre population (…) Il n’y a aucune autre élection où on pourra poser cette question (…) J’ai vu ce créneau là et je me suis dit on va essayer et (…) poser directement la question à notre population”.

S’ensuit une biographie d’Oscar Temaru, dans laquelle l’auteure rappelle les engagements de l’homme et de ses démarches pour obtenir la réinscription de la Polynésie sur la liste des territoires à décoloniser.

Puis elle conclut l’article en indiquant, “S’il obtient les parrainages nécessaires, il demande que les Polynésiens qui veulent se prendre en main “sans la tutelle de l’Etat français” choisissent le bulletin “Oscar Temaru” qui vaut “référendum pour l’indépendance”. Si plus de 50 % des suffrages exprimés en Polynésie française votent pour lui, il proclamera l’indépendance de la Polynésie”.
 

Rédaction Web avec Vaea Devatine et Paris Tribune

infos coronavirus