fbpx
lundi 27 janvier 2020
A VOIR

|

Oscar Temaru : “Il faudrait décerner le prix Nobel de la vérité à Radio Tefana”

Publié le

Dans l'affaire Radio Tefana, Vito Maamaatuaiahutapu, Heinui Le Caill et Oscar Temaru ont été reconnus coupables de prise illégale d’intérêts et de recel. Un coup dur pour le leader indépendantiste bien qu’il garde son fauteuil de maire. Il était l'invité de notre journal :

Publié le 11/09/2019 à 11:11 - Mise à jour le 11/09/2019 à 16:37
Lecture 3 minutes

Dans l'affaire Radio Tefana, Vito Maamaatuaiahutapu, Heinui Le Caill et Oscar Temaru ont été reconnus coupables de prise illégale d’intérêts et de recel. Un coup dur pour le leader indépendantiste bien qu’il garde son fauteuil de maire. Il était l'invité de notre journal :


Comment avez-vous vécu ce procès, et l’annonce du jugement ?
“Ce n’est pas une décision de justice, c’est une décision de l’État français. C’est une décision commanditée par l’État français, et ceci à partir de la réinscription de notre Pays en 2013 sur la liste des pays à décoloniser. La France n’a jamais accepté ça jusqu’à aujourd’hui, parce que la réinscription de notre Pays demande à la France d’engager le processus de décolonialisation. Vous savez ce ça veut dire ? Cela veut dire que depuis 2013 jusqu’à aujourd’hui, 2019, en principe, ce tribunal colonial ne devrait plus être là. On devrait être jugé au nom du peuple ma’ohi et non au nom du peuple français. (…) Comme le dit Karl Marx, la justice fait partie des appareils idéologiques de l’État. Alors on a cherché, on a cherché… 2015, 2016, 2017… et le 2 octobre 2018, on dépose cette plainte pour crime contre l’humanité à La Haye. Alors là, tout de suite ils ont pris leur décision, ça a été dégagé de l’Assemblée territoriale en 24 heures, alors que nous avons vu d’autres élus, il y a eu des décisions de justice qu’on a oublié dans un tiroir… Et ensuite, il faut chercher autre chose : Radio Tefana ! Radio Tefana, ça fait presque 40 ans d’existence. (…) C’est géré sous contrôle de l’autorité de tutelle, sous le contrôle de la cour des comptes, et il n’y pas de problèmes de gestion. D’ailleurs, parmi les pièces requises par nos avocats, on avait demandé également le rapport qui avait été fait par un procureur, avant celui qui a pris l’affaire en main. Et nous savons pertinemment que dans ce rapport, le procureur dit qu’il n’y a rien à voir à Radio Tefana, c’est une gestion saine. Vous savez, nous pratiquons le même boulot que le procureur. Nous sommes là à surveiller l’utilisation des fonds publics. Ils doivent servir à l’intérêt général. Or Radio Tefana, 95% du temps, est à la disposition des écoles de Faa’a, des associations de Faa’a, des confessions religieuses… S’il y a d’autres organisations politiques qui veulent s’exprimer à Radio Tefana, c’est une radio libre !”

Avec une amende de 100 millions de Fcfp, quel est l’avenir de cette radio ?
“Nous allons nous réunir parce que nous n’avons pas cette somme d’argent. Cela veut dire qu’il y a vraiment cette volonté de museler Radio Tefana. C’est ça la réalité. Il faut la faire taire.”

(…)

C’est la seule radio aussi qui dénonce les essais nucléaires ?
“C’est la seule radio qui disait la vérité depuis toujours. Et aujourd’hui, tout le monde reconnait que Radio Tefana avait raison. Il faudrait décerner le prix Nobel de la vérité à Radio Tefana.”

Vous allez vous réunir pour discuter de l’avenir de la radio ?
“Exactement. Nous allons nous réunir avec nos avocats, et avoir une visioconférence avec Paris pour décider de la suite.”

Lire aussi > Radio Tefana : Heinui, Vito et Oscar font appel du jugement

Dans un peu plus de 6 mois, ce sont les élections municipales. Serez-vous candidat ?
“Être maire d’une commune, selon moi, c’est être entièrement à la disposition de votre population, nous sommes là à son service. Et c’est ce que je demande à tout le monde, d’avoir cette conviction de vouloir servir son peuple. Et à chaque fois, je me confie à Dieu également. Ce sont des décisions importantes à prendre, et bien-sûr, il y a la petite famille, le conseil municipal, la population de Faa’a… Je rencontre tout le monde avant de prendre une décision.”

On parle d’une alliance probable entre le Tahoeraa et le Tavini pour ces municipales…
“Il y a eu le congrès du Tavini Huiraatira qui s’est tenu à Motu Ovini, et nous avons donné des instructions aux représentants de tous les comités de rencontrer tout le monde, de parler de notre programme, de notre plateforme politique, et cela ne peut qu’enrichir tout le monde. Maintenant, le temps presse, et les décisions importantes seront prises d’ici la fin de l’année.”

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Eto sur la scène du grand théâtre

On note d’abord son style, empreint de son chanteur préféré, Ben Harper... Eto est jeune et pourtant il s’est rapidement fait remarquer...

Développement durable : une formation gratuite pour les habitants...

Du 10 au 15 février, la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement - Te Ora Naho - et la Ville de Pirae, avec le soutien du contrat de ville de l'agglomération de Papeete, organisent une formation au développement durable gratuite, ouverte exclusivement aux habitants de Pirae.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X