jeudi 13 mai 2021
A VOIR

|

Oscar Temaru auditionné sur les comptes du Tavini ce lundi

Publié le

Les cadres du Tavini Huira'atira étaient réunis, ce lundi, au siège de Teavaro. Premier point à l'ordre du jour : l'audition du président du parti par la section de recherche de la gendarmerie... Une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics a par ailleurs été ouverte. Elle concerne les frais de défense du maire dans l'affaire Radio Tefana.

Publié le 30/12/2019 à 23:12 - Mise à jour le 02/01/2020 à 11:20
Lecture 2 minutes

Les cadres du Tavini Huira'atira étaient réunis, ce lundi, au siège de Teavaro. Premier point à l'ordre du jour : l'audition du président du parti par la section de recherche de la gendarmerie... Une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics a par ailleurs été ouverte. Elle concerne les frais de défense du maire dans l'affaire Radio Tefana.


Le président du Tavini Huira’atira, Oscar Temaru, et son trésorier, Etienne Chimin, ont tous les deux été convoqués par la section de recherches de la gendarmerie ce lundi 30 décembre.

Des convocations au sujets des « comptes irréguliers » du parti indépendantiste. Selon l’avocat Stanley Cross, plusieurs cadres Bleus ont été auditionnés depuis le mois dernier. Dans le viseur de la Justice : l’association de financement du Tavini Huira’atira. Des irrégularités auraient été relevées concernant le financement des campagnes des territoriales de 2013, de la présidentielle de 2017, et des législatives qui ont eu lieu la même année.

Stanley Cross, avocat du Tavini Huira’atira, s’étonne : « Nous avons procédé comme nous l’avons toujours fait par le passé ». Le parti dit avoir régularisé sa situation en interne. « Tout le monde a été remboursé des sommes qui lui étaient dues », assure Stanley Cross.

L’avocat voit, dans cette nouvelle affaire judiciaire « une volonté de casser Oscar Temaru, de l’éliminer politiquement. Etienne Chimin était la cible de départ. Si on touche à Etienne Chimin, c’est qu’on veut atteindre Oscar ». Stanley Cross est confiant : « Ils ont compris comment on fonctionnait, et surtout, qu’on était de bonne foi! On a tout régularisé. On attend la décision du procureur de la République ».

Ouverture d’une enquête préliminaire sur le financement de la défense dans l’affaire radio Tefana

Les Bleus n’en ont pas non plus terminé avec l’affaire Radio Tefana, toujours en appel. Le mois dernier, le procureur a ouvert une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics.

Au mois de février, le conseil municipal de Faa’a avait voté, à la quasi unanimité – hormis Heia Parau – pour que son maire puisse bénéficier du dispositif de protection fonctionnelle. Un régime de protection spécifique à destination des élus locaux. Il peut notamment s’appliquer lorsqu’ils font l’objet de poursuites pour des faits se rattachant à l’exercice de leurs fonctions. Le maire de Faa’a n’en avait pas réclamé le bénéfice. C’est son 1er adjoint qui a soumis la proposition au conseil. 10 millions, puis 2 supplémentaires ont été provisionnés pour couvrir les frais inhérents à la défense d’Oscar Temaru dans l’affaire Radio Tefana.

Ce dernier sera auditionné dans le cadre de cette enquête préliminaire à la fin du mois prochain.

Parmi les autres points abordés par le conseil fédéral : les élections municipales de mars 2020

Le conseil fédéral a également abordé la question des élections municipales, ce lundi soir. Et les questions étaient nombreuses suites aux annonces de Gaston Flosse au sujet du Amuitahira’a, qui scellerait l’alliance entre les Oranges et les Bleus pour ce scrutin… « L’ouverture ne signifie pas l’alliance » a souligné le leader indépendantiste. Pour l’heure, 7 listes sont prêtes, dont certaines sur la base d’une ouverture… soumises à quelques conditions.

Enfin, Oscar Temaru prépare une manifestation pour la visite du chef de l’Etat au fenua, en avril prochain.

Différents points que nous aborderons avec le leader indépendantiste, invité du journal télévisé ce mardi.

infos coronavirus