dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Olivier Kressmann : « Nous sommes derrière ce gouvernement »

Publié le

Publié le 18/01/2015 à 16:10 - Mise à jour le 18/01/2015 à 16:10
Lecture 2 minutes

Les représentants des organisations patronales ont rencontré le président du Pays, Edouard Fritch, ce lundi matin. Olivier Kressmann, président du Medef, s’est dit « confiant ». 
« Nous sommes derrière ce gouvernement, nous le soutenons dans ses démarches », a déclaré Olivier Kressmann. Le président du Medef ne nie pas les difficultés à redresser l’économie du Pays. « Nous sommes conscients que la tâche est difficile. Il (le nouveau gouvernement, NDLR) n’est pas au pouvoir depuis longtemps, donc c’est compliqué. Il y a beaucoup de choses à mettre en oeuvre en même temps. »  Parlant au nom des patrons du fenua, il déclare : « le monde économique est confiant, et souhaite apporter son soutien au gouvernement. » 
Le gouvernement a décidé d’associer les patrons à la réflexion sur la relance économique.  La première réunion du comité de pilotage du plan stratégique est programmée ce mardi.

Mais quelle sera la clef de cette relance ? Pour Olivier Kressmann, elle reste inchangée : « c’est l’emploi, c’est le fait de permettre de recréer de l’emploi, redynamiser l’emploi. il faut trouver toutes les façons de la faire, une réflexion sur le Code du travail en fait partie, ça n’est pas la solution unique, mais elle en fait partie. Une réflexion sur les investissements aussi ». 
Alors que le gouvernement a présenté 2015 comme l’année des grands projets, Olivier Kressmann prévient : « il ne faut pas s’arrêter qu’aux grands projets, il y a aussi des projets plus restreints. »

Pour le président du Medef, Edouard Fritch est un véritable chef d’entreprise « à la barre d’une société qui s’appelle la Polynésie française ».  « Il nous a parlé clairement de ses difficultés, du temps qu’il faut pour pouvoir faire des choses. Nous savons très bien qu’en économie, il n’y a pas de claquement de doigts », a déclaré le patron des patrons. Il semble que le président du Pays ait trouvé les mots justes face aux acteurs de l’économie du fenua, qui se sont sentis « écoutés et entendus ». 

« Des choses concrètes » pourraient se mettre en place d’ici « la fin du premier semestre » selon Olivier Kressmann. « Si on peut prétendre avoir créé une centaine d’emplois d’ici le mois de juillet ce sera très bien ». 

Lire aussi : Edouard Fritch a rencontré les organisations patronales

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV