mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Nuihau Laurey critique les mesures « pas à la hauteur » du gouvernement, le Tapura l’enjoint d’avoir « le courage de quitter le parti »

Publié le

Le sénateur Nuihau Laurey a accordé à nos confrères de Radio 1 une longue interview dans laquelle il commente les mesures "pas à la hauteur" prises par le gouvernement et apporte ses propositions pour sortir de cette crise. Une intervention peu appréciée par le Tapura Huiraatira, qui l'invite à avoir "le courage de quitter le parti" et "de rendre ses mandats".

Publié le 11/05/2020 à 12:47 - Mise à jour le 11/05/2020 à 13:03
Lecture 2 minutes

Le sénateur Nuihau Laurey a accordé à nos confrères de Radio 1 une longue interview dans laquelle il commente les mesures "pas à la hauteur" prises par le gouvernement et apporte ses propositions pour sortir de cette crise. Une intervention peu appréciée par le Tapura Huiraatira, qui l'invite à avoir "le courage de quitter le parti" et "de rendre ses mandats".

L’ancien vice-président et ministre de l’Economie du Pays, qui ne s’était pas beaucoup fait entendre depuis son départ du gouvernement en 2017, s’est exprimé sur la crise actuelle et les mesures prises par le gouvernement, dans une longue interview accordée ce lundi à nos confrères de Radio 1.

Pour lui, les mesures proposées par le gouvernement « ne sont pas à la hauteur des enjeux actuels ». Le sénateur estime « que le Pays doit impérativement lancer un emprunt d’envergure et se donner les moyens d’intervenir massivement pendant au moins une année. »

« Chaque jour qui est perdu va conduire à des licenciements. On perd du temps ! Ce que je préconise, au-delà de l’autonomie, c’est la responsabilité, a-t-il notamment confié au sujet d’une intervention de l’Etat demandée par le Pays en faveur de la CPS. Je vois des visio-conférences à droite et à gauche avec des gens qui discutent sur les modalités de ceci ou de cela. J’entends la ministre du Tourisme parler d’une bulle dans le Pacifique. J’ai l’impression qu’ils sont tous dans une bulle, je ne sais pas laquelle mais… Cela dit, je pense que l’État est prêt à nous accompagner, encore faut-il que la Polynésie ait une vision claire de ce qu’elle veut faire. »

Le sénateur va jusqu’à reconsidérer son adhésion au Tapura Huiraatira. « Je sais que je vais me faire encore plus d’ennemis en disant tout ça, je sais que le gouvernement va m’en vouloir, je me demande ce que je fais encore au Tapura, entre nous. C’est la première fois que je me pose la question publiquement. »

« Qu’il ait le courage de quitter le parti et de rendre ses mandats »

Dans un communiqué envoyé aux rédactions suite à cette interview, le Tapura Huiraatira estime que son sénateur « se pose en donneur de leçons vis-à-vis du gouvernement qui n’anticiperait pas suffisamment les conséquences de la crise économique liée au covid-19.

Contrairement au sénateur, le gouvernement ne passe pas son temps à surfer sur la vague médiatique mais travaille, de concert avec les partenaires sociaux, à la gestion de cette crise afin d’en minimiser l’impact.

Nuihau Laurey a eu une idée : il faut lancer un emprunt massif ! C’est, en d’autres termes, ce que le président Edouard Fritch a déjà annoncé la semaine dernière en estimant, comme depuis le début de la mandature, que la Polynésie devait avant tout ne compter que sur elle-même. Le sénateur n’a rien entendu, étant sans doute trop occupé à déterminer l’angle de la vague pour se désolidariser de la majorité.

Ce qui est certain, c’est que Nuihau Laurey, confiné dans sa bulle, ne s’est pas occupé d’user de ses prérogatives de parlementaire pour aider la Polynésie française. D’ailleurs, à part cumuler ses indemnités de sénateur et de représentant à l’Assemblée de la Polynésie, il ne laissera à peu près rien dans son bilan d’élu, tacle encore le parti avant de porter le coup de grâce :

Nuihau Laurey a sans aucun doute raison de s’interroger sur son appartenance au Tapura Huiraatira. Qu’il ait donc le courage de quitter le parti et, pour être conforme à ses dons de moralisateur public, de rendre ses mandats pour exercer tous ses talents de conseil dans le privé. »

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV