mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

Nucléaire : vers un nouveau décret sur l’indemnisation des victimes

Publié le

Publié le 05/07/2016 à 17:29 - Mise à jour le 05/07/2016 à 17:29
Lecture 2 minutes

Ce comité auquel a participé Édouard Fritch, les parlementaires ainsi que les associations de victimes a duré plus de 3 heures au ministère des Affaires sociales et malgré l’annonce d’une modification des critères d’évaluation faite par la ministre, à la sortie les sentiments étaient mitigés suivant les participants…     
“Si on lit un peu le décret, ils maintiennent le risque négligeable donc ça ne change rien à la démarche”, a déclaré Roland Oldham au micro de Tahiti Nui Télévision. “En fin de compte, la théorie des essais propres est toujours là et continue d’alimenter les débats”, a également réagi Père Auguste.

Pourtant, quelques heures plus tôt à l’Assemblée nationale, la ministre de la Santé s’est clairement prononcée pour une modification des critères d’évaluation des victimes… “Nous devons faire en sorte que les victimes soient indemnisées. C’est le sens de l’action du gouvernement”, a-t-elle déclaré. 
Marisol Touraine a répondu à une question de Maina Sage. La députée a profité de cette période anniversaire pour sensibiliser l’ensemble des Français, à la problématique du nucléaire en Polynésie… “Cette période a été une période marquante qui a bouleversé la société polynésienne. C’est une période qui a permis à la France de se hisser au rang des plus grandes nations du monde. Mais, n’oubliez pas une chose : 50 ans plus tard, nous devons en assumer les conséquences tous ensemble”, a-t-elle déclamé. 

Le président Fritch a participé à la réunion… Pour lui, la proposition du gouvernement est positive… “ça va dans le bon sens. On aurait peut-être souhaité un peu plus n’est-ce pas ? Mais je crois qu’on aura fait un pas important aujourd’hui quant aux procédures qui pourront être adoptées demain”. 

Les parlementaires vont pouvoir proposer des pistes de rédaction du décret d’ici août ou septembre… Puis le comité de suivi pourra a nouveau se réunir avant la fin de l’année. 

Le reportage d’Eric Dupuy et Solène Boissaye

infos coronavirus