lundi 10 mai 2021
A VOIR

|

Nucléaire : Indemnisations … ce n’est pas pour tout de suite

Publié le

Publié le 13/10/2015 à 8:35 - Mise à jour le 13/10/2015 à 8:35
Lecture < 1 min.

Deux ans après la dernière commission au ministère de la défense, c’est au ministère des affaires sociales qu’a eu lieu le rendez-vous. Edouard Fritch, les députés et les représentants d’associations de victimes ont participé à ces échanges assez techniques qui n’ont vraisemblablement pas permis de bien avancer concrètement sur les indemnisations. 

C’est à Paris, mais cette fois, dans un nouveau ministère que la commission d’indemnisation des victimes du nucléaire s’est réunie, après deux ans de silence . Et c’est la ministre de la Santé Marisol Touraine qui prend dorénavant les responsabilités des négociations. Elle a assuré sa volonté de faire évoluer la loi pour ne pas bloquer les choses.  Un discours qui a séduit le président Fritch .

Et les revendications des populations portent notamment sur l’article 4 de la loi qui instaure le risque négligeable. Celui-là même qui a bloqué 98% des 900 demandes d’indemnisations.  Mais l’abroger appelle toute une procédure. Il faudra donc attendre encore deux ans. Pour Roland Oldham, c’est trop long. Il a déjà perdu plusieurs membres de son association de victimes depuis la dernière commission.

Une nouvelle rencontre devrait avoir lieu dans les six mois. Marisol Touraine a promis de revenir à deux commissions par an, comme prévu initialement par la loi.

Reportage de Eric Dupuy et Yvan Forester

infos coronavirus