vendredi 7 août 2020
A VOIR

|

Nicole Belloubet a visité le centre pénitentiaire de Uturoa

Publié le

Après sa visite à Nuku Hiva et au Centre Pénitentiaire de Papeari, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice Nicole Belloubet s’est également rendue à Raiatea, accompagnée par le vice-président Teva Rohfritsch, le député Moetai Brotherson et des représentants de l’Etat.

Publié le 20/07/2019 à 17:29 - Mise à jour le 22/07/2019 à 11:10
Lecture 2 minutes

Après sa visite à Nuku Hiva et au Centre Pénitentiaire de Papeari, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice Nicole Belloubet s’est également rendue à Raiatea, accompagnée par le vice-président Teva Rohfritsch, le député Moetai Brotherson et des représentants de l’Etat.

Accueil traditionnel pour la ministre Nicole Belloubet à Raiatea. Elle a été reçue par les autorités de l’île. A Uturoa, la ministre de la Justice a rencontré le conseil municipal, avant de s’entretenir personnellement avec le maire de Uturoa Sylviane Terooatea.

La visite s’est poursuivie au centre pénitentiaire de Uturoa où Nicole Belloubet s’est longuement entretenue avec les agents du centre. L’occasion de découvrir les conditions d’hébergement des détenus et les attentes de chacun…  « Il y a beaucoup de projets : certains sont demandés par les détenus, d’autres par les surveillants pénitentiaires. Je pense à deux projets notamment. Le premier viserait à faire un terrain de sport (…) et également à permettre la réalisation d’un potager pour initier les détenus au travail de la terre, notamment de maraîchage. Je trouve évidemment que c’est un projet intéressant. Et puis les détenus, eux, me demandaient la possibilité de mettre en place un parloir famille puisque les familles viennent parfois d’un peu loin et ce serait sans doute un élément de stabilisation que de pouvoir rencontrer leurs familles pendant des périodes de quelques heures. Ce sont deux projets qui nécessitent des financements. Mais avant de décider de ces financements, il faut d’abord réfléchir à la faisabilité de ces projets et donc nous allons voir si c’est quelque chose qui est envisageable. »

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Tapura Huiraatira : Edouard Fritch travaille sur un plan...

Un séminaire du Tapura Huiraatira avait lieu ce samedi matin afin d'écouter la voix des îles, la voix des tavana sur des nouveaux projets... Edouard Fritch a expliqué qu'il travaillait sur un plan de relance pour la Polynésie.

Nation Music Festival : DJ King Sky aux platines

42 DJ ont été invités à se produire sur la scène de la deuxième édition du Nation Music Festival qui a débuté jeudi soir au Parc Vairai. Rencontre avec un jeune DJ en pleine ascension : DJ King Sky.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV