jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Municipales : triangulaire serrée à Taiarapu-Est

Publié le

Six listes au départ, trois au second tour. A Taiarapu-Est, qui l’emportera entre le maire sortant Anthony Jamet, la tavana précédente Béatrice Lucas, ou la coalition des opposants menée par Antoine Ganivet ? Découvrez la triangulaire de cette commune qui regroupe 10 000 inscrits, répartis entre Faaone, Afaahiti, Pueu et Tautira.

Publié le 20/06/2020 à 16:29 - Mise à jour le 23/06/2020 à 16:31
Lecture 2 minutes

Six listes au départ, trois au second tour. A Taiarapu-Est, qui l’emportera entre le maire sortant Anthony Jamet, la tavana précédente Béatrice Lucas, ou la coalition des opposants menée par Antoine Ganivet ? Découvrez la triangulaire de cette commune qui regroupe 10 000 inscrits, répartis entre Faaone, Afaahiti, Pueu et Tautira.

Anthony Jamet est l’un des rares maires sortant à n’être pas en position de force avant le second tour. Il n’est arrivé en tête qu’à Tautira, battu dans les autres communes associées par Béatrice Lucas. Il se pose en gestionnaire attentif à la crise sociale déclenchée par l’épidémie.

« On va vivre des difficultés, il faut que tout le monde joue le jeu ensemble, indique la tête de liste Tapura no te ananahi o te Taiarapu-Est. Avec le Pays, avec l’Etat. Il y a des aides qui peuvent être accordées. Parce qu’il ne faut pas oublier, on va continuer à vivre, donc sur le plan social, sur le plan familial, on va vivre encore avec des difficultés. Donc il faut savoir écouter, il faut savoir accompagner et il faut savoir répondre en fonction des moyens dont peut disposer chacun à chaque niveau que ce soit. »

Face à Anthony Jamet, ses anciens adjoints. Antoine Ganivet a réuni moins de 1.000 suffrages, mais il a fusionné avec deux listes : celles de Nauraa Nena et de Mata Suhas. Si l’on additionne leurs scores, ils peuvent l’emporter. Ces candidats prônent le changement et leur programme social est très ambitieux.

« Beaucoup de familles ont perdu leur emploi. Il y a des familles qui n’ont plus de revenu, insiste Antoine Ganivet, tête de liste Amui ana’e no Taiarapu. Nous pensons mettre en place la cantine gratuite pour tous les enfants de la commune issus de la CPS. Nous pensons faire un portage de repas livrés pour les personnes âgées en situation de précarité, et également une aide d’urgence pour les familles en difficulté. »

Avec 1.454 voix, la liste de Béatrice Lucas est arrivée en tête du second tour. Tavana de 2008 à 2014, elle veut retrouver son siège. En deuil, elle n’a pas souhaité s’exprimer aujourd’hui ; mais lors de sa campagne, elle avait déjà annoncé sa priorité : l’eau.

« Nous comptons reprendre en main la question de l’eau, avait-elle déclaré, en réactivant le schéma directeur initié sous ma mandature. Car l’eau est la priorité des priorité. Unis, nous allons rendre à la jeunesse des structures adaptées pour sa culture et sa formation comme le parc Teaputa. »

La lutte s’annonce serrée et incertaine dans cette triangulaire. D’autant plus qu’un sixième candidat du premier tour, Frédéric Hapairai, n’a donné aucune consigne de vote. Ses 433 électeurs pourraient peser dans l’issue du scrutin.

infos coronavirus