lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Municipales 2020 : Edouard Fritch, candidat à sa succession à Pirae ?

Publié le

En déplacement aux Tuamotu depuis jeudi, le président du Pays Edouard Fritch est revenu à Tahiti ce 19 janvier. Avec lui, nous faisons le point sur cette mission, ainsi que sur l’actualité sociale et politique du fenua.

Publié le 20/01/2020 à 8:50 - Mise à jour le 20/01/2020 à 11:04
Lecture 2 minutes

En déplacement aux Tuamotu depuis jeudi, le président du Pays Edouard Fritch est revenu à Tahiti ce 19 janvier. Avec lui, nous faisons le point sur cette mission, ainsi que sur l’actualité sociale et politique du fenua.

Vendredi, une femme enceinte de 8 mois a dû être evasanée en urgence en raison de complications après avoir du prendre la mer faute de place dans une avion. Sa famille avait déjà subi un drame la semaine d’avant… Que pouvez-vous dire à la population de l’île qui s’inquiète de ces evasans tardifs qui se répètent ?
« Nous sommes touchés et désolés de ce qu’il se passe, et en particulier à Ua Pou. Mais quelque part, ces événements viennent justifier toute l’énergie que nous avons déployé avec le Haut-commissaire de la République afin que ces îles du nord, comme Nuku Hiva, Ua Pou et Ua Huka, soit dotés de moyens plus importants. D’une part, pour pouvoir évacuer les malades en bateau puisqu’il est question d’un bateau-ambulance, -c’est inévitable, on est obligés de naviguer à un certain moment, surtout le soir-, et puis ce gros chantier des hélicoptères, que nous sommes en train de regarder d’un peu plus près, et dont nous aurons des informations les semaines à venir. (…) Je dis à [la population] faaitoito, nous sommes avec vous, nous y réfléchissons, nous allons vous soutenir dans vos difficultés, mais il faudra un petit peu de temps »

Lire aussi > Hao : pose de la première pierre d’un lotissement social de 20 logements

(…)

Vous revenez d’une mission à Hao où vous avez inauguré une salle omnisports et visité les nouvelles infrastructures. Mais qu’en est-il de ce projet de ferme aquacole tant attendu, sur place ?
« (…) Monsieur Wang Chen est passé dernièrement avec un nouvel associé, puisque la commune de Xinjiang vient contribuer aujourd’hui à la réalisation de ce projet, et il a demandé la reconduction de ses permis de construire, ce qui a été accordé. Il reste tout ce qui est lié à l’exploitation de l’écloserie. Nous sommes un peu comme vous, dans l’attente, dans concrétisation de ce projet, de la première pierre, du début des travaux. Monsieur Wang Chen nous dit que c’est imminent, mais je ne veux plus m’avancer sur les dates. Attendons que les choses se réalisent. »

Les élections municipales approchent… Vous n’avez pas encore annoncé officiellement annoncé votre candidature sur la commune de Pirae ?
« Nous préparons avec l’équipe sortante le bilan qui a été fait par la présente équipe, et je crois qu’effectivement, je vais devoir reconduire cette liste d’union et d’actions communales avec la même équipe, puisque je crois que l’on a bien travaillé sur Pirae pendant ces six dernières années. Et la décision devrait être prise d’ici la fin de la semaine. L’équipe veut, en tous les cas, que je reparte avec eux, et la décision officielle sera diffusée d’ici la fin de la semaine. »

(…)


infos coronavirus