lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Moetai Brotherson évoque le sort des fonctionnaires d’Etat polynésiens avec Annick Girardin

Publié le

Publié le 24/01/2018 à 22:04 - Mise à jour le 24/01/2018 à 22:04
Lecture 2 minutes

« Nous avons discuté d’un peu tous les sujets », a déclaré de manière laconique Moetai Brotherson après son entretien avec la ministre des Outre-mer ce jeudi.  

Le député a écourté son séjour à Paris pour venir rencontrer la ministre au fenua. Selon l’indépendantiste, ils ont abordé la question des Assises des outre-mer et du nucléaire au cours de leur discussion.

Mais c’est sur le point des fonctionnaires d’Etat en métropole que Moetai Brotherson s’est le plus exprimé. En août dernier, pour sa première question au gouvernement, le député avait interpellé la ministre à ce sujet. Il déclarait :

« Nous nous adressons à vous pour faire entendre la voix de ceux dont on refuse de faire valoir les liens d’attachement constitués sur le territoire, malgré la loi Erom. »

Moetai Brotherson souhaite que la situation des fonctionnaires d’Etat polynésiens en métropole soit prise en compte avec plus de considération. Ce jeudi, il a souligné :

« C’est un sujet qui me tient à cœur. »

Ce jeudi, Il a pu s’entretenir avec la ministre de Outre-mer sur cette question. Sans en dire davantage, le député a glissé :

« Aujourd’hui, j’ai la garantie que le sujet est dans les radars de la ministre et de tous ceux concernés. Dès lors que le radar commencera à faiblir, comptez sur moi pour le réactiver. »

Moetai Brotherson a annoncé une séance de travail sur la définition du CIMM (Centres d’intérêts moraux et matériels) dans les mois qui viennent.

« Aujourd’hui, il y a un ensemble de critères qui ne permettent pas de différencier un natif d’un non-natif. »

Rédaction web

infos coronavirus