samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Métropole : intentions de vote contrastées chez les jeunes Polynésiens

Publié le

Publié le 18/04/2017 à 14:47 - Mise à jour le 18/04/2017 à 14:47
Lecture < 1 min.

Heimata est étudiant en biologie dans la région parisienne. Il est inscrit sur la liste électorale de Papeete mais n’a pas fait de procuration pour l’élection. Et ce n’est pas une étourderie, c’est un choix. Comme beaucoup de jeunes Polynésiens, il ne se sent pas concerné par la politique. “Je ne pense pas que ça change beaucoup de choses dans ma vie de tous les jours. En plus, les candidats ne parlent pas beaucoup de la Polynésie dans leur programme donc je ne me sens encore moins concerné par la politique”, explique-t-il. 

Teanuanua, 29 ans, n’est pas du même avis. Il a grandi en France et pour lui, la politique est primordiale. Mais complément désillusionné par les promesses des candidats, il ne se rendra pas au premier tour des élections.

En 2012, une personne sur deux avait voté en Polynésie. En France, le taux d’abstention des Polynésiens n’avait pas pu être quantifié.
 

Rédaction web

 

Rédigé par

infos coronavirus