mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Maina Sage s’inquiète de la réduction prévue d’un tiers des parlementaires

Publié le

Publié le 02/07/2017 à 11:36 - Mise à jour le 02/07/2017 à 11:36
Lecture < 1 min.

Comme tous les lundis, le château de Versailles est fermé au public. Mais ce lundi, la bâtisse du XVIIème siècle a néanmoins accueilli les membres du Parlement ou du moins ceux qui ont honoré la convocation du chef de l’Etat qui pour la première fois depuis son élection, s’est exprimé sur sa politique générale.
 
« Il est clair qu’au niveau des finances, ce sera un mandat qui sera compliqué, mais par contre, il y a eu des engagements durant la campagne, et il faut savoir les tenir. », déclare pour sa part Nicole Sanquer, députée de Polynésie.
 
Parmi les annonces, déjà cette promesse de réduire d’un tiers le nombre de parlementaires. Pour les élus polynésiens, il faut néanmoins garder une exception pour l’Outre-Mer. Ce que nous explique Maina Sage, députée de Polynésie. « Dans cette nouvelle organisation, il faut veiller à garder cette sur-représentativité des territoires les plus isolés que représente l’outremer. C’est fondamental si l’on veut faire entendre la voix de l’ensemble de la Nation dont nous faisons partie. »
 
Comme les membres du groupe de la France Insoumise et quelques cas particuliers, Moetai Brotherson, le troisième député polynésien ne s’est pas rendu au congrès.
 
Mardi ce sera le 1er ministre qui précisera l’action gouvernementale devant l’Assemblée… l’an prochain le président reviendra au même endroit, parler au même parlement.
 
 

Rédaction Web avec Eric Dupuy

 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...