lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

Maina Sage rejoint le groupe “Agir Ensemble” à l’Assemblée Nationale

Publié le

La députée Maina Sage fait un pas vers En Marche...

Publié le 29/09/2020 à 10:31 - Mise à jour le 29/09/2020 à 10:39
Lecture 2 minutes

La députée Maina Sage fait un pas vers En Marche...

L’information a été publiée au journal officiel, ce mardi : la députée Maina Sage rejoint le groupe Agir Ensemble : un groupe proche de la majorité La République en Marche.

Ce mouvement va dans le sens de ce qu’indiquait le président du Tapura Huira’atira, Edouard Fritch, dimanche, à l’issue des élections sénatoriales, au sujet du groupe dans lequel siègeront les nouveaux parlementaires :

« Ma principale consigne est qu’aujourd’hui, nous soyons clairs sur notre positionnement » indiquait le chef de la majorité. « Nous étions au centre, à l’UDI à l’époque. Ils nous avaient donné une marge de manoeuvre assez large. Nous avons pu soutenir l’actuelle majorité, notamment, le président de la République. Il a besoin d’avoir du soutien ».

« Siéger à En Marche n’est pas une exigence des discussions que j’ai avec Paris, mais ils ont besoin de notre soutien. Nous ne sommes pas tenus d’aller à LREM, mais je veux jouer ce rôle de soutien, quand ils auront besoin de nous. Nos parlementaires vont siéger dans un groupe : celui de LREM ou un groupe satellite : nous ferons sans doute le choix sur place. On doit être clairs. On ne peut pas rester entre deux. On a besoin d’être visibles, audibles. Nous sommes loins, nous avons fait face pratiquement seuls à cette crise, nous allons avoir besoin de l’accompagnement de l’Etat, notamment pour soutenir nos emplois ».

Le groupe Agir Ensemble, présidé par le député Olivier Becht, est un groupe assez récent. Il s’est formé le 26 mai dernier. Initialement il comptait 16 membres. Il en compte aujourd’hui 19.

Quant à Maina Sage, élue depuis 2014 au Palais Bourbon : elle a commencé son activité parlementaire dans les rangs de l’UDI (Union des démocrates et indépendants), puis de LC (Les Constructifs). En 2017, elle rallie l’UAI (Union Agir et Indépendants), et retrouve l’UDI, puis l’UAI en 2019. Non inscrite depuis quelques mois, la députée retrouve donc un groupe composé d’élus qu’elle connaît bien, et qui a l’avantage d’être intégré à la majorité.

infos coronavirus