samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Mahina : un second tour 100% féminin

Publié le

Publié le 16/06/2017 à 13:42 - Mise à jour le 16/06/2017 à 13:42
Lecture < 1 min.

Teura Iriti et Nicole Sanquer sont les deux candidates encore en course dans la deuxième circonscription. C’est un bel exemple de parité en politique que les électeurs apprécient.

 «La condition féminine est en train de se développer et ça montre à tous les jeunes hommes et jeunes femmes que nous pouvons construire ensemble l’avenir de la Polynésie », se réjouie une votante.

Les hommes semblent du même avis : «Pour moi, la femme a plus d’intégrité. C’est « je dis ce que je fais et je fais ce que je dis, alors que par rapport à l’homme, ils disent, mais ils ne font pas », pense un électeur. 

Tous s’accordent pour dire que les femmes apportent un nouveau souffle à la politique. « Je pense que ça va changer par rapport à l’homme. La femme a tellement tout porté depuis la nuit des temps ! (…) C’est elle qui apportera le changement par rapport aux hommes qui ont toujours été là pour taper quelque chose ou sur quelqu’un », ajoute-t-il. 

C’est donc une première à Mahina, même si une femme a déjà sénatrice au Palais Bourdon. Il s’agit de Béatrice Vernaudon, maire de Pirae entre 2008 et 2014. 

Rédaction web avec ​Laure Philiber et Tauhiti Tauniua Mu San 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.