mercredi 28 septembre 2022
A VOIR

|

Macron mène la danse dans tous les archipels

Publié le

Carton plein pour Emmanuel Macron dans les cinq archipels du fenua et dans les trois circonscriptions législatives, où il arrive en tête. Si le candidat LREM domine ce premier tour avec une bonne longueur d’avance en Polynésie, c’est aux Marquises qu'il signe son meilleur score avec 61,9% des voix.

Publié le 10/04/2022 à 15:20 - Mise à jour le 11/04/2022 à 10:38
Lecture 2 minutes

Carton plein pour Emmanuel Macron dans les cinq archipels du fenua et dans les trois circonscriptions législatives, où il arrive en tête. Si le candidat LREM domine ce premier tour avec une bonne longueur d’avance en Polynésie, c’est aux Marquises qu'il signe son meilleur score avec 61,9% des voix.

Son passage sur la terre des hommes aura fait son petit effet. Si le président sortant arrive en tête des suffrages dans tous les archipels, c’est bien aux Marquises, qu’il signe son meilleur score avec 61,9 % des suffrages exprimés, suivi des Australes (56,2%) et des Tuamotu-Gambier (52,7%). À Nuku Hiva (56%) et à Hiva Oa (67,7%), les deux plus grosses communes de l’archipel aux couleurs du Tapura, on a visiblement suivi les consignes de vote du parti au pouvoir. Et si Emmanuel Macron obtient 82,3% des suffrages sur l’île de Ua Huka, c’est sur le tout petit atoll de Hikueru qu’il fait son meilleur score avec 84% des voix, soit un total de 84 voix sur 100 suffrages exprimés.

Tepuaraurii Teriitahi, membre du comité de soutien local à Emmanuel Macron, invitée du journal :


En deuxième position sur trois archipels (Société, Marquises et Australes), Marine Le Pen s’illustre en particulier aux îles du Vent avec 21% des voix. C’est dans ce même archipel que Jean-Luc Mélenchon marque également son meilleur score (14,6%). Mais c’est à Puka Puka, à l’extrême Nord des Tuamotu que la candidate du rassemblement nationale signe son meilleur résultat avec 71% des voix.

Lire aussi > Présidentielle 2022 : les résultats du premier tour en Polynésie française

Si Eric Zemmour réuni le plus de voix dans les îles Sous-le-Vent avec 9,5% des suffrages exprimés, il affiche ses plus jolis scores à Maupiti (62,5%) et à Tatakoto (74,9%). Sensible au discours du polémiste d’extrême droite, les maires de ces deux îles lui avaient d’ailleurs consacré leurs parrainages. Le candidat de Reconquête échoue cependant à convaincre sur la première circonscription législative, celle où Tauhiti Nena, son soutien en Polynésie, se présente justement aux législatives.

Du côté de Valérie Pécresse, c’est aux Tuamotu -où elle se classe d’ailleurs deuxième- qu’elle réunit le plus de voix (14,33%), suivi des îles Sous-le-Vent (13,2%) et des Australes (8,7%). Le soutien du Amuitahiraa de Gaston Flosse, « états-majors politiques forts » selon le représentant des Républicains, Marcel Tuihani, n’aura pas suffi à faire décoller la candidate des Républicains qui ne rassemble que 7,9% des voix en Polynésie. Mais si Valérie Pécresse appelle à voter Macron, Gaston Flosse, lui, a changé son fusil d’épaule et appelle désormais à voter Marine Le Pen. Au micro de Tahiti infos, le leader du parti orange met notamment en cause le bilan d’Emmanuel Macron et les “dettes” que ce dernier aurait laissé au fenua. Une ardoise, selon lui, “de l’ordre de près de 200 milliards de Fcfp”.

infos coronavirus