mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

L’inéligibilité requise à l’encontre du maire de Huahine

Publié le

Publié le 17/11/2014 à 14:30 - Mise à jour le 17/11/2014 à 14:30
Lecture < 1 min.

L’inéligibilité a été requise, ce mardi matin, à l’encontre du maire de Huahine. Marcelin Lisan comparaissait devant le tribunal correctionnel pour détournement de fonds publics, complicité de détournement de fonds publics et complicité de prise illégale d’intérêts.
Les faits se sont déroulés entre 2004 et 2008. Le plaignant, l’ancien maire délégué de Fitii, Honsha Lao Mao, lui reproche d’avoir profité de sa fonction de maire et de représentant à l’assemblée pour embaucher sa maîtresse comme collaboratrice sans qu’elle ait à travailler. Il lui reproche également d’avoir fait des achats à son supermarché au compte de la commune. Le maire de Huahine est aussi accusé de complicité pour le transport par des policiers municipaux de cercueils au profit d’une société de pompes funèbres gérée par son adjointe et son concubin.
Le procureur a requis un an de prison avec sursis, 100 000 Fcfp d’amende et 5 ans d’inéligibilité contre Marcelin Lisan. Pour le maire et son avocat maître Quinquis la justice est « instrumentalisée ».
Le tribunal rendra sa décision le 27 janvier.
 

infos coronavirus